CRETE découverte  

Accueil
Des mini guides
Randonnées, balades, curiosités


Porche de la grotte Lera vu depuis la plage de Stavros
Porche de la grotte Lera vu depuis la plage de Stavros


Stavros (Akrotiri) Grotte Lera
Stavros (Akrotiri) Grotte Lera


Stavros vu depuis la grotte Lera
Stavros vu depuis la grotte Lera


Porche et salle à l'entrée de la grotte Lera
Porche et salle à l'entrée de la grotte Lera


Concrétions dans la grotte à Stavros
Concrétions dans la grotte à Stavros

RANDOS, BALADES, CURIOSITES DE CRETE


STAVROS : SPILAIO LERA “GROTTE LERA”

ΣΤΑΥΡΟΣ : ΣΠΗΛΑΙΟ ΛΕΡΑ


Synonymes : de Stavros ; Panos “Pan”.

Toponymie : la grotte Lera a pris le nom d'un indépendantiste local qui s'y réfugia en 1821 avant d'être pendu par les Turcs en 1833.

Situation : au nord de la Canée sur l'Akrotiri, à Stavros, petite station balnéaire de Kounoupidiana ; municipalité et unité régionale d'Hania.

Carte topographique Anavasi 1/100 000 Hania.

Accès :

  • avec les bus KTEL ligne Chania / Stavros – arrêt au terminus de la ligne près de la plage (15 km - durée 25 min) ;

  • avec votre véhicule jusqu'à Stavros.

En venant de la plage, prendre la 1re route à gauche (au nom de Lera) puis la première à droite traversant la rivière. Au croisement suivant (point de stationnement si vous êtes en véhicule), prendre à gauche pour rejoindre une grande bâtisse à proximité de laquelle démarre le sentier. Le grand porche d'entrée de la cavité situé à la base des falaises sur le flanc ouest du mont Vardhies est visible depuis la plage.

Altitudes : Stavros au niveau de la mer ; grotte Lera 190 m.

Longueurs et durées des parcours :

  • itinéraire pédestre plage de Stavros → grotte Lera = 900 m ; compter 40 min voire plus à l'aller du fait d'une deuxième moitié du parcours en pente très raide avant d'atteindre la cavité ;

  • visite de la cavité  (+/- 3/4 h).

Météo locale : Stavros et ses environs

Observations : approche assez difficile sur un parcours pentu avec cailloutis – itinéraire ombragé le matin – sentier assez bien marqué au départ qui se sépare ensuite en de nombreuses sentes en se rapprochant du porche – point de vue exceptionnel sur toute la région depuis l'entrée de la cavité.

Matériel : bonnes chaussures et éclairage individuel à prévoir pour la visite du réseau.

Approche / Descriptif : la grotte Lera domine la plaine de Nerokampos et la baie de Trachili.
Cette cavité cultuelle antique est composée de plusieurs salles humides dont le développement n'excède pas les soixante dix mètres. Le porche d'entrée, occupé de nos jours par les « biquettes », s'ouvre sur l'ouest et comporte des niches aménagées pour les offrandes. Deux passages bas donnent sur un réseau avec de nombreuses concrétions dont certaines de formes expressives (aile, idole...) et un « lac » qui n'est en réalité qu'un bassin de faible dimension récupérant les eaux de suintement. En de nombreux points à l'intérieur, le sol d'une couleur noirâtre est le résultat de la présence de cendres.

Archéologie : la caverne, occupée dès le Néolithique, est devenue ensuite un lieu de culte antique comme en témoignent les vestiges découverts datant de différentes époques avec notamment la période classique représentée par de nombreuses statuettes de Nymphes. Quelques graffitis écrits ou gravés sont également dédicacés à ces divinités et au dieu Pan.

Bien que le site ait été par le passé l'objet de fouilles clandestines, une grande partie du matériel trouvé a été confié au musée archéologique d'Hania.

Protection de l'environnement : malheureusement on retrouve dans cette cavité les traces de visiteurs indélicats qui se sont senti obligés de laisser sur les parois du porche une marque de leurs passages. A l'intérieur quelques déchets essentiellement bouteilles et sacs plastiques jonchent le sol. Lors de votre passage n'hésitez donc pas à ramasser quelques immondices et à les redescendre sur Stavros.

Croyances locales : d'après Paul Faure, le « lac » comme le nomment certains habitants, passe pour contenir une eau sainte et miraculeuse. Les bergers disent voir palpiter la concrétion en forme d'aile mais en réalité ce mouvement est donné par le passage répété du vol de chauves-souris.

Remarque : l'altitude de la grotte de Lera donnée à 70 m dans les ouvrages de Paul Faure est erronée. Cette constatation confirme encore une fois que de nombreux sites web répercutent des informations sans aucune vérification sérieuse ni indication sur leurs sources.

Ravitaillement : commerces et tavernes à Stavros et sur toute la côte ouest de l'Akrotiri jusqu'à Hania.

Hébergement : chambres et studios à Hania, hôtels et appartements à Stavros et sur tout le littoral mais attention car certains lieux de la péninsule sont exposés aux nuisances aériennes.


Sources : P. FAURE : Fonctions des cavernes crétoises ; Ministère grec de la Culture et du Sport ; D. KRUPA :  notes et comptes rendus de visites en Crète.


(publié le 08/06/2016)

Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif
et ne peuvent engager la responsabilité de l'auteur.


Plan du site
Accueil
Des mini guides sur la Crète
Randonnées, balades, curiosités

        
© 2008-2018 Crete.decouverte