CRETE découverte   

Accueil

Découvrir les mini guides

Carte des randonnées, balades, curiosités

Mili chapelle et source d'Agios Antonios
Mili chapelle et source d'Agios Antonios



Chapelle rupestre d'Agios Ioannis
Chapelle rupestre d'Agios Ioannis




Vue sur la zone côtière depuis la chapelle d'Agii Pende Parthenes
Vue sur la zone côtière
depuis la chapelle d'Agii Pende Parthenes


Intérieur d'un moulin en rénovation

Intérieur d'un moulin en rénovation

RANDOS, BALADES, CURIOSITES DE CRETE


HROMONASTIRI : TO FARANGI TON MILON « LA GORGE DE MILI » 
ΧΡΩΜΟΝΑΣΤΗΡΙ : ΤΟ ΦΑΡΑΓΓΙ ΤΩΝ ΜΥΛΩΝ


Synonymes : Chromonastiri ; Miloi « moulins » ; Myloi.

Situation : 8 kilomètres au sud-est de Rethymnon, dans la municipalité et l'unité régionale du même nom.

Carte topographique Anavasi – 1/ 100 000 Iraklio – Rethimno.

Accès :
* en bus 
KTEL ligne Rethymnon / Mili / Hromonastiri, desserte peu fréquente ;
* en voiture jusqu’au chemin conduisant à l'ancien village (fléché) ou en amont depuis la chapelle d'Agios Antonios ;

* avec le petit train touristique de Rethymnon en période estivale. 

Altitudes : Hromonastiri 360 m ; entrée « proskinitari » 270 m ; Ano Mili 250 m ; Kato Mili 150 m ; Xirohorio 90 m ; Misiria au niveau de la mer ;

Longueur des parcours :
* Hromonastiri (chapelle d'Agios Antonios) → Mili = 1 km (1/2 heure) ;
* Mili → zone touristique Misiria = 4 km (1 heure 30) ;
* aller-retour dans la partie la plus encaissée compter 1 h 30 avec la visite des lieux.

Météo locale : Chromonastiri et ses environs 

Observations : rando facile à la descente – aménagements et fléchage du parcours – fréquentée en été – gorge verdoyante et ombragée – points de vue - quelques sources d'eau potable – ruisseau même en été.

Approche / Descriptif :
Sur la route montant à Hromonastiri repérer avant l'épingle à gauche une proskinitari « oratoire », petite chapelette construite en bordure et en haut de la gorge. Il y a, à ce niveau
, des emplacements pour garer son véhicule. En descendant les escaliers, on gagne le creux de la vallée à la belle chapelle d'Agios Antonios près de laquelle coule une source. Un ancien chemin muletier suit le ruisselet jusqu'à un coin pique-nique situé près d'un captage. Là, continuer vers l'aval en suivant le sentier d'abord gauche puis rive droite pour arriver à un croisement. Vers la gauche après le pont, en fait l'autre accès que l'on peut prendre depuis la route (fléché), il est possible de monter jusqu'à la chapelle rupestre d'Agios Ioannis à l'architecture bien particulière. Vers la droite le chemin suit le lit de la rivière et conduit à l'ancien Mili. Quelques maisons retapées, des ruines et une taverne en constituent l'essentiel et dominent la gorge verdoyante. L'endroit fut déserté en 1970 après qu'un premier pan de falaise se soit effondré. Plus loin, après être passé devant quelques petites cavités subsistent le cimetière avec l'église d'Agii Pende Parthenes et sa fontaine. Située sur une plateforme au-dessus de vergers, vous bénéficiez ici d'un beau point de vue sur la plaine côtière et au-delà jusqu'à la mer. Le sentier descend maintenant rapidement pour atteindre les vestiges d'anciens moulins dont certains sont rénovés. Autrefois, la rivière alimentée par les très nombreuses sources permettait à la trentaine de moulins, répartis sur toute la vallée, de fonctionner toute l'année. Après être passé en rive droite, on surplombe la rivière avant d'atteindre un autre ensemble de ruines à Kato Mili, "les moulins du bas". Parmi celles-ci, il est possible d'admirer les ruines d'une habitation vénitienne du XVIème siècle ayant appartenu au collecteur d'impôts de l'époque qui supervisait l'activité des moulins et collectait les taxes en conséquence. A cette époque, toute la ville de Rethymnon était dépendante de ses moulins pour sa farine. A la base du hameau déserté et après avoir traversé la rivière en rive droite, on peut visiter la chapelle d'Agia Paraskevi. Le sentier poursuit sa descente jusqu'à une aire de repos. La partie la plus intéressante de la gorge se termine ici.

Au-delà et en suivant les indications, on atteint sans problème les villages de Xirohorio, Platanias, et Misiria d'où le retour est possible :
- en bus
 KTEL ligne Panorno – zone touristique – Rethymnon ;

- à pied, en passant le plus près possible de la côte pour rejoindre Rethymnon en évitant au maximum la zone touristique. Compter une bonne heure pour ce trajet.

Manifestation : le 17 janvier, célébration d'Agios Antonios.

Environnement :

Initialement prévu dans le but de sauvegarder ce patrimoine local et de mettre en valeur la gorge, les travaux d'aménagements touristiques et d'élargissement des sentiers réalisés en 2014 ont nui à l'attrait sauvage de ce site pourtant protégé et intégré dans le réseau Natura 2000.
Par ailleurs, la rivière Mylonianou qui traverse la gorge est malheureusement parfois polluée par le rejet de 
margine ou par des eaux usées.

Visites complémentaires à proximité :
- à Hromonastiri, 
le musée militaire installé dans la Villa Clodio ; le musée de l'olivier et des arts populaires dans l'ancien moulin à huile Prinari et l'église byzantine de Panagia Kera. 
- sur la route du
 retour en direction de Rethymnon, le monastère d’Agia Irini occupé par des moniales.
Ce monastère fondé en 1362 est l’un des plus anciens de Crète. Il fut détruit par les Turcs lors de la révolution de 1866 puis restauré en 1989.

Ravitaillement : taverne en été dans la gorge près de l'ancien village et à Hromonastiri ; tavernes à Misiria.

Hébergement : hôtels et chambres sur toute la zone touristique Mirsiria – Rethymnon.

Sources : Municipalité et Office de Tourisme de Rethymnon ; Presse locale et régionale ; D. KRUPA : Notes et comptes rendus de visites, d'accompagnements et de séjours en Crète.

(publié en 2008 ; dernière mise à jour le 16/02/2017)


Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif
et ne peuvent engager la responsabilité de l'auteur.

Hronomastiri gorge Mili
version texte.pdfpdf


Découvrir les mini guides

Moulin en ruine
Moulin en ruine

Kato Mili : pont-aqueduc
Kato Mili : pont-aqueduc
Fin des gorges et accès aux différents villages
Fin des gorges et accès aux différents villages
Cont@ct                © 2008-2017 Crete.decouverte                                                                                                    Accueil