CRETE découverte   

Accueil



Entrée du canyon d'Agio Farango
Entrée du canyon d'Agio Farango


Gorges d'Agio Farango porche d'une grotte
Porche dune grotte dans les gorges


Chapelle byzantine d'Agios Antonios
Chapelle byzantine d'Agios Antonios


Agio Farango : crique et plage au débouché du canyon
Crique et plage au débouché du canyon


Agiofarago : la gorge vue de la plage
Agiofarago : la gorge vue de la plage

Cont@ct

RANDO CRETE

SIVAS : AGIO FARANGO “CANYON DES SAINTS

ΣΙΒΑΣ : ΑΓΙΟ ΦΑΡΑΓΓΟ


Synonymes et autres transcriptions : Agiofarago ; Aghiofarango ; Aghiofarago ; Ahiofarago ; Agiopharango ; Hagio Pharangi ;

Situation : au sud de l’île dans la partie ouest du massif de l’Asterousias, près de Matala et plus exactement au sud du village de Sivas ; municipalité de Phaistos ; unité régionale d'Heraklion.

Carte topographique Anavasi – 1/100 000 Iraklio – Rethimno.

Accès :

- Amont : en véhicule depuis Sivas via Listaros, sur la piste de Kali Limnes ; fléchage à partir du terminus de la route au monastère de Moni Odigitrias. Environ 3 km plus loin nouveau fléchage, la piste descend à droite. Passer au voisinage de cabanes de bergers puis garer son véhicule près dupremier panneau décrivant les gorges. Avec un véhicule 4 x 4, il est possible de poursuivre jusqu'à une deuxième aire de stationnement située à 2 km ;

- Aval : en bateau : caïque à la demande depuis Matala, Kokkinos Pyrgos ou Kali Limnes ; excursion organisée depuis Agia Galini en été.

Altitudes : Moni Odigitrias 205 m ; 1er « parking » 75 m ; 2e « parking » 25 m ; point d’arrivée au niveau de la mer.

Longueurs et durées des parcours :

  • premier « parking » (panneau) → 2e « parking » (panneau) = 2 km (30 min) ;

  • 2e « parking » (panneau) → plage d’Agio Farango = 1,5 km (30 min).

Observations : randonnée facile et classique d'un faible dénivelé – itinéraire fréquenté en été – piste puis sentier aisé débouchant sur une plage, dans une baie en bord de mer – dans le canyon, quelques bancs pour s'asseoir - très peu d'ombre sur le parcours.

Approche / Descriptif :

Du 1er point de stationnement, suivre la piste dans une vallée de direction sud-ouest en ayant soin de bien refermer les barrières de parcages.
Le 2e point de stationnement est situé au lieu-dit Porofarango “entrée des gorges” (panneau).

Le canyon a été creusé par la rivière Tsagaromeris qui s'assèche au début du printemps. Elle prend naissance au nord-est du Monastère d'Odigitrias puis reçoit un petit affluent en rive droite juste avant de rejoindre Porofarango.

Le sentier, dans le lit et sur les bords du cours d'eau, pénètre bientôt dans un large passage entre les falaises. L'itinéraire est évident, il se poursuit en direction du sud pour déboucher sur la mer de Libye.

Plus de 300 ermites auraient vécu dans les nombreuses cavités visibles sur le parcours d’où le nom de canyon des Saints.

Au passage, visite possible de l'imposante chapelle byzantine d’Agios Antonios dont l'édifice initial a été construit au XIe et XIIe siècles adossé à une petite grotte dans laquelle se trouve l’autel. Elle a subi avec le temps de nombreuses modifications et extensions pour enfin prendre sa forme actuelle vers le XVe siècle. A l'extérieur un puits avec de l'eau soi-disant "potable", provenant de l'unique source du secteur, permet de se désaltérer. La chapelle faisait autrefois partie d’une communauté qui englobait également les ermitages des environs. 

Voisin de l'édifice religieux, sur le flanc est de la gorge, la grande caverne de Goumenospilios “grotte du prêtre” était le lieu de rencontres occasionnelles entre les nombreux moines pauvres installés dans les cavités notamment au Moyen Age. Cette grotte à l'entrée basse, étroite et discrète donne sur une salle, d'environ 9 m de haut pour 7 de large, éclairée en permanence par un orifice dans la voûte.

La mer, toute proche, est maintenant visible. Les lieux vous invitent à la baignade et à un repos bien mérité sur la plage de galets. 

Les grimpeurs, à condition d'avoir un peu de matériel, peuvent se faire plaisir sur le site d'escalade en rive gauche.

Variante : un sentier côtier conduit vers l'est à Kali Limnes (compter 3 à 4 h).

Histoire : les ermites ascètes, las de subir les attaques des pirates, abandonnèrent les lieux au XVIe siècle pour fonder Moni Apezanon. Ce monastère est situé au sud de Mires et Pombia, en direction d’Antiskari.

Environnement : Agiofarago est intégré dans une vaste zone appartenant au réseau européen Natura 2000. Ecosystème important d'une beauté exceptionnelle, la gorge subit malheureusement depuis quelques temps, les nuisances de visiteurs indélicats qui n'hésitent pas à se délester de leurs déchets au lieu de les rapporter avec eux pour les déposer dans des containers appropriés !

Manifestation : le 17 janvier, célébration d'Agios Antonios.

Avertissement : si vous stationnez au 2e « parking », évitez de mettre votre véhicule sous les arbres car les chèvres laissées ici en liberté, adorent monter sur les capots pour manger les feuilles ! 
Ravitaillement : alimentation générale à Sivas et Kali Limnes ; commerces et tavernes à Pitsidia etMatala ; tavernes à Sivas, Kali Limnes et en saison d'été à Listaros.

Hébergement : hôtels et chambres à Sivas et Matala ; chambres à Kali Limnes et Pitsidia ;camping toléré le long de la plage à Agio Farago et à Kali Limnes, après autorisation.


Sources : P. FAURE : Fonctions des cavernes crétoises ; J-C BONNEFONT : La Crète : étude morphologique ; Municipalité de Phaistos : section municipale de Mires ; Monastère de Moni Odigitrias ; P. BUGADA : Grimper du Nord au Sud en île de Crète ; Presse grecque locale : FlashNews, Patris ; D. KRUPA : Notes et comptes rendus de visites, d'accompagnements et de séjours en Crète.

(publié en 2009 ; dernière mise à jour le 01/09/2015)

Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif
et ne peuvent engager la responsabilité de l'auteur.

Agio Farango version textepdf

© 2008-2015 Crete.decouverte
Plan du site
Retour à l'accueil
Découvrir les mini guides
Carte des randonnées, balades, curiosités