CRETE découverte 

Accueil


Découvrir les mini guides

Carte des randonnées, balades, curiosités
 


panneau site tombe minoenne d'Achladia - Platyskinos


Le site de Platyskinos à Achladia
Le site de Platyskinos à Achladia


L'entrée de la tombe minoenne
L'entrée de la tombe minoenne
RANDOS, BALADES, CURIOSITES DE CRETE

AHLADIA : MINOIKOS THOLOTOS TAFOS « PLATISKINOS »
TOMBE VOUTEE MINOENNE DE PLATYSKINOS
ΑΧΛΑΔΙΑ: ΜΙΝΩΙΚΟΣ ΘΟΛΩΤΟΣ ΤΑΦΟΣ « PΛATYΣKIΝOΣ »

Situation : au nord-est de l'île, au sud-ouest de la ville de Sitia, près du village d'Ahladia ; municipalité de Sitia.

Accès : en voiture, à Piskokefalo prendre la route de Hrisopigi. En allant sur Ahladia, avant l'embranchement à droite pour Kimouriotis, prendre à gauche pendant environ 1,2 km la route conduisant aux parcs éoliens (panneaux : villa minoenne et Agios Blaciou). Arrivé sur le replat, au moment où la route est traversée par une piste, stationner son véhicule (panneau marron à l'entrée de la piste à gauche indiquant le point de départ de l'itinéraire pédestre pour le site archéologique).
Carte topographique Anavasi : 1/100 000 Lasithi.

Altitude : site archéologique de Platyskinos à 250 m environ.

Observations : approche facile en 10 min et sans dénivelé – parcours dans les oliveraies et en bordure de jardins.


Matériel :
 éclairage à prévoir pour visualiser l'intérieur de la tombe.

Approche / Descriptif : suivre le chemin à gauche traversant les oliveraies. Celui-ci tourne bientôt vers l'est et abouti au bout de 250 m environ aux ruines d'une villa rurale minoenne (panneau à ce niveau). La « tholos » enterrée et entourée d'une barrière se trouve juste à côté de ces vestiges plus anciens.
Cette tombe à coupole est l'une des mieux conservées de la partie est de la Crète. Un couloir d'une longueur d'environ 9 m conduit à la chambre mortuaire dont l'entrée était à l'origine fermée. La « rotonde » possède un diamètre et une hauteur avoisinant les 4 m. Au fond, faisant face à l'entrée, la seconde porte serait là : soit pour assurer « la communication entre le monde des morts et celui des vivants », soit simplement l'accès à une deuxième chambre non terminée. Utilisée au Minoen Récent entre 1400 et 1200 av. J.-C., cette tombe a été fouillée en 1939 par Nikolaos Platon. Trois sarcophages et différents objets dont de nombreuses poteries y ont été découverts. Compte tenu du relativement bon état du monument, une étude architecturale et structurale par une équipe gréco-italienne a été entreprise en 1991 / 1993. Elle a notamment permis certaines observations sur l'art de travailler et d'ajuster les pierres en encorbellement dans ces constructions. La mission a également noté que Petras, la cité principale de la baie de Sitia à cette époque, distante d'environ 6 km, est visible depuis le site de Platyskinos.

Ravitaillement : tavernes à Ahladia ; commerces à Piskokefalo et Sitia.

Hébergement : chambres, appartements et hôtels à Sitia.




Ahladia est dominé par les fermes éoliennes. Connu pour avoir été le lieu de massacre d'environ 300 personnes par les Turcs en 1821, le village fut vers 1905, le siège du Comité révolutionnaire de la région. Non loin de là, au hameau semi-déserté de Riza, existent les ruines d'une grande villa rurale datée de la fin du minoen moyen / début du minoen récent.

Sources : Achladia, Scavi e ricerche della missione greco-italiana in Creta Orientale (1991- 1993) ; Office du Tourisme Rural de Sitia ; D. KRUPA : notes et comptes rendus de visites, d'accompagnements et de séjours en Crète.

(version originale publiée dans l'ouvrage Crète orientale en 2008 ; dernière mise à jour en ligne le 18/03/2017)


Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif

et ne peuvent engager la responsabilité de l'auteur.
Détail de la rotonde
Détail de la rotonde
La seconde porte
La seconde porte
Achladia : éoliennes
Achladia : éoliennes
Carte des randonnées, balades, curiosités © 2008-2017 Crete.decouverte Accueil