CRETE mini guide  

Accueil

Découvrir les guides Crète


Sommaire
Crète mini guide découverte


printemps en Crète, flore côtière
Printemps en Crète, flore côtière



Crète, au détour d'une piste, Crétoise sur son âne
Au détour d'une piste, Crétoise sur son âne


Crète, ruelle d'un hameau traditionnel
Crète, ruelle d'un hameau traditionnel


Cont@ct

© 2008-2015 Crete.decouverte

VOYAGER DIFFEREMMENT


    De nombreux éléments sont à prendre en compte si l'on souhaite voyager différemment en apportant une contribution personnelle tant sur le choix des prestataires qu'une fois sur place en ayant un comportement responsable.

    Vous recherchez un réel dépaysement, alors fuyez les grands complexes hôteliers à la cuisine internationale et à l'animation francophone, ces modèles standards à tels points qu'il y est souvent difficile d'identifier le pays où l'on se trouve sans sortir des lieux !

    Lors de la préparation du voyage, il faut se rappeler que les populations locales doivent être les principales bénéficiaires du tourisme et en aucun cas en souffrir. Le voyageur doit donc privilégier les organismes qui offrent une certaine éthique.

    Certaines agences et associations travaillent en priorité et en collaboration avec des prestataires locaux plutôt qu'avec des grands groupes touristiques français ou internationaux dont la seule préoccupation est la rentabilité financière.

    Autre élément de décision : la situation économique des futurs voyageurs. Cette prise en compte ne doit pas consister à tirer uniquement les prix vers le bas, souvent d'ailleurs au détriment de la qualité de certaines prestations, mais à offrir une véritable solidarité basée sur une différenciation de tarifs en fonction de la situation familiale avec un choix d'hébergements sélectionnés dans de petites unités locales.

    Les associations du tourisme social, regroupées au sein de l'Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air, militent dans ce sens. Elles offrent d'ailleurs des voyages bon marché pour des séjours dans des lieux appréciés et variés, avec des prestations dont le coût reste accessible à la majorité.

    Parmi les nombreuses formules proposées, le tourisme alternatif est également une forme originale de vacances qui a pour objectif principal de promouvoir l'aspect rural traditionnel et culturel. Il privilégie les contacts humains avec une préoccupation permanente d'authenticité basé sur l'échange et la convivialité.

    Quoi de plus agréable que d'être hébergé dans des lieux où l'atmosphère est chaleureuse, de faire des découvertes hors des sentiers battus avec un petit parfum d'aventure mais en toute sécurité. Ceci avec un souci constant de respect des populations locales, de leurs traditions historiques et culturelles, de l'environnement dans lequel on évolue.

    Certes même si certaines coutumes et croyances peuvent nous surprendre, le respect et l'ouverture d'esprit peuvent éviter souvent les incompréhensions. Il n'est pas toujours facile de tenir compte des usages locaux mais c'est au voyageur de s'adapter et non le contraire.

    Il faut faire preuve de savoir-vivre :

  • apprendre quelques mots de grec qui par la suite vous ouvriront beaucoup de portes en particulier dans le milieu rural ;

  • avoir une tenue vestimentaire correcte pour ne pas choquer, notamment dans les lieux religieux ;
  • utiliser l'appareil photo à bon escient sans que celui-ci ne soit ressenti comme une agression...
    Le respect de la façon de vivre va bien au-delà ! Pourquoi abandonner ses bonnes résolutions dès que l'on n'est plus chez soi ?

    Les gestes et habitudes conformes aux règles doivent se poursuivre naturellement en voyage : ne jetons pas les ordures même si les lieux paraissent sales, supprimons les douches nombreuses lorsqu'il fait chaud, ne faisons pas changer le linge de toilette ou les draps trop souvent... ne gaspillons pas l'eau qui peut être rare, privilégions les hébergements avec piscines d'eau de mer et même si cela pique les yeux des enfants...

    Respecter le milieu naturel et la biodiversité est également important : ne pas cueillir les plantes, ne pas effrayer les animaux, ne pas dégrader les roches, ne pas casser les concrétions des cavernes...

    Ayons un comportement responsable en utilisant dans la mesure du possible les transports en commun, en éteignant la lumière et la climatisation en cas d'absence...

    Lors des achats alimentaires, privilégier les légumes de saison et les produits locaux ou manger de préférence dans un kafènion ou une taverne, c'est une façon de joindre l'utile et l'agréable. En plus d'un bénéfice certain sur sa santé, on participe au développement économique local.

    Enfin, c'est souvent en évitant de trop se faire remarquer que l'on s'intègre le mieux dans un milieu !