CRETE découverte  
Accueil

Découvrir les mini guides

Carte des randonnées, balades, curiosités

Karanou : entrée gorge Voriano
Karanou : entrée gorge Voriano

Boriano : pont et ruisselet
Boriano : pont et ruisselet

Grotte Neramias
Grotte Neramias

Cheminement à Boriana
Cheminement à Boriana

Gorge boisée de Voriano
Gorge boisée de Voriano

RANDOS, BALADES, CURIOSITES DE CRETE


KARANOU : FARANGIA BORIANO KAI KIDONI

GORGES VORIANO ET KIDONI
ΚΑΡΑΝΟΥ : ΦΑΡΑΓΓΙΑ ΜΠΟΡΙΑΝΟ ΚΑΙ ΚΥΔΩΝΙ



Synonymes et autres transcriptions : Boriano, Boriana ; Kidoni « coing » ou Raimi.

Situation : au sud-ouest d'Hania, dans les contreforts nord-ouest du massif des Levka Ori, ensemble de deux petites gorges parallèles qui débutent à proximité du village de Karanou et rejoignent la rivière Mavropilioti ; municipalité Platanias ; unité régionale d'Hania.

Carte topographique Anavasi 1/100 000 Hania.

Accès :

  • en voiture sur la route d'Omalos, 2 km après Lakki, prendre à droite ; passer le village de Karanou et continuer sur environ 1,9 km en direction du lieu-dit Voriano ; l'entrée de la gorge est située immédiatement après un grand virage à à droite. L'endroit est matérialisé par une petite aire de stationnement sur le bord droit de la route et une fontaine à gauche.

  • en bus KTEL ligne Chania / Lakki / Karanou ; fréquence journalière limitée ;

Altitudes : Voriano 405 m ; point de jonction avec la rivière Mavropilioti 250 m ;

Longueur et durée du parcours : Voriano → rivière Mavropilioti = 1, 8 km ; compter +/- 50 min aller.

Météo locale : Karanos et ses environs

Observations : rando assez facile sur cette portion – itinéraire peu fréquenté mais évident – quelques aménagements (bancs, rampes , fléchage...) – parcours ombragé par une importante végétation – ruisselet temporaire.

Descriptif : le début du parcours a été particulièrement arrangé avec pavage et aménagement en pierre et en bois. Non loin de l'entrée, près du petit pont en arc, apparaît le soubassement d'un ancien moulin aujourd'hui en ruine. La descente s'effectue en rive droite du ruisselet dans ce qui ressemble plus à un petit vallon boisé qu'à une gorge. Bientôt plusieurs porches se dévoilent à la base d'une petite falaise. Le plus important porte le nom de Spilaio Neramias. Un lieu qui visiblement a souvent servi d'abri comme en témoignent certaines parois noires de suie, conséquence des feux alluméspar ses occupants. Après environ 1/2 h de marche apparaissent les entrées d'anciennes mines d'où était autrefois extrait du minerai de fer. Le danger d'éboulements étant présent, l'accès y est interdit. Le parcours se poursuit puis au bout d'une dizaine de minutes passe à proximité d'un emplacement dont la base est occupé par des pierres disposées en cercle et identifié comme les vestiges d'un ancien four à chaux. L'itinéraire, maintenant beaucoup moins pentu et encaissé, nous conduit à la rivière Mavropilioti.
Le retour peut s'effectuer par le même chemin ou emprunter la variante décrite ci-dessous.

Variante : retour par la gorge Kidoni  (compter environ 3 h de plus pour rejoindre le point de départ).
- jonction de la gorge de Voriano avec la rivière Mavropilioti (alt. 250 m) → jonction de la rivière Mavropilioti avec la gorge de Kidoni (alt. 190 m) = 1,8 km ;
- rivière Mavropilioti (alt. 190 m) → village de Karanou (alt. 484 m) = 2,2 km ; 
- village de Karanou (alt. 484 m) → entrée gorge de Voriano (alt. 405 m) = 1,9 km.
Suivre la rivière Mavropilioti vers l'aval jusqu'à rencontrer le lit d'un petit cours d'eau sur sa rive droite. Remonter en direction du vallon. Environ 100 m plus loin, on distingue sur la gauche un chemin. Celui-ci conduit au hameau proche de Skordalo. En remontant la gorge de Kidoni qui autrefois lors des périodes troubles était une échappatoire et un lieu de refuge pour les habitants de Karanou, apparaissent des cascatelles uniquement en eau en hivers et au printemps, quelques porches dont certains ont été aménagés et de vielles églises contenant des fresques. Malheureusement la visite d'Agios Dimitrios datée du XIIe et située sur le parcours n'est que rarement possible, cette église étant souvent fermée. Tout ce secteur proche du village est marqué par de vieilles oliveraies avec des arbres remarquables aux troncs imposants. Le sentier arrive enfin aux premières maisons et passe près d'un lavoir. Immédiatement après celui-ci, tourner sur la petite route à droite pour gagner le centre du village de Karanou. Continuer ensuite sur la route principale pour rejoindre l'entrée de la gorge de Voriano.

Attention : la rivière temporaire Mavropilioti est généralement en eau de décembre à juin. A certaines périodes son niveau d'eau peut être assez important et parfois nécessiter de se mouiller.

Remarques : nous avons volontairement privilégié la gorge de Voriano pour son cheminement court et évident, accessible à tous ; ce qui n'est pas le cas de la gorge Kidoni où le balisage de l'itinéraire laisse parfois place à certaines interprétations (ou modifications volontaires) !

Les barrières de parcage rencontrées sur l'ensemble des parcours doivent être systématiquement refermées.

Ravitaillement : kafenia avec spécialités culinaires locales à Karanou ; alimentation générale et tavernes à Lakki .

Hébergement : chambres à Lakki ; pensions, chambres et hôtels à Omalos ; chambres, hôtels et appartements à Platanias mais aussi sur toute la zone côtière.


Sources : Municipalité de Platanias ; presse régionale : Haniotika Nea ; Club Alpin Hellénique (Ellinikos Oreivatikos Syloggos) ; D. KRUPA : notes et comptes rendus de visites en Crète.

(publié le 09/02/2017)

Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif
et ne peuvent engager la responsabilité de l'auteur.

Karanou Gorges Voriano et Kidoni.pdf pdf

Mine de fer
Mine de fer
Gorge Kidoni
Gorge Kidoni
Olivier monumental près de Karanou
Olivier monumental près de Karanou
Carte des randonnées, balades, curiosités                © 2008-2017 crete.decouverte                                                                                                            Accueil