CRETE découverte  
  Accueil
Carte fouilles

Derniers échos
ECHOS DE CRETE ET DE GRECE :
Fouilles archéologiques d'Eleftherna
Pour découvrir à pied le secteur :
Archea Eleftherna, les sites archéologiques

site archéologique d'Orthi Petra à Eleftherna
site archéologique d'Orthi Petra à Eleftherna



les fouilles d'Orthy Petra
  par le professeur Stampolidis

ARCHEOLOGIE (αρχαιολογία) : les fouilles de la nécropole d'Orthy Petra
Eleftherna – RETHYMNON (publié en 2009 ; dernière mise à jour le 11/06/2016)
En 2009, suite à la découverte d'un pithos contenant le squelette d'un adolescent, les archéologues ont trouvé aux abords immédiats la carcasse d'un chien. Celle-ci ne comportant aucune trace pouvant appuyer la thèse d'un sacrifice, les chercheurs en ont donc déduit qu'il est fort probable que ce chien ait pu mourir de chagrin à côté de l'urne contenant la dépouille de son maître. La même année ont été trouvées des tombes de la fin du VIIIe siècle avant notre ère qui rappellent par certains aspects celles de la période mycénienne. Au cours de cette fouille ont été mises au jour les sépultures de trois femmes appartenant à la plus haute classe comme en témoignent notamment les fabuleux bijoux en or et autres parures trouvés sur place. 
Les fouilles de 2010 apportaient de nouvelles découvertes surprenantes. Dans une tombe du VIIe s. avant notre ère, dissimulée derrière un faux mur pour tromper les pilleurs, les archéologues ont découvert les squelettes d'une femme et d'un homme. Dispersés autour des squelettes, plus de 3000 petits morceaux de feuille d'or de forme carrée, circulaire et en losange laissent à penser qu'il pourrait s'agir d'éléments d'un linceul ou plus vraisemblablement d'un vêtement de“luxe”. Dans la même sépulture ont également été mis à jour de petits vases, des perles en cristal de roche… et des bijoux dont un pendentif exceptionnel représentant une déesse abeille.

Pour 2011, on retiendra surtout dans un premier temps la mise en route de la construction d'un musée archéologique moderne sur place. Les fouilles ont encore une fois été prolifiques. On peut citer sans être exclusif : la tombe impressionnante d'une aristocrate âgée, l'urne funéraire d'un noble trentenaire accompagné de ses armes et de différentes offrandes. Certaines poteries trouvées sur place s'avèrent être de véritables œuvres d'art avec des décors aux motifs géométriques et des représentations mettant en scène un personnage et des chevaux.

Plus étonnant encore, la découverte d'un œil en or, cerclé en bleu, en tout point identique à ce qui existe sur le masque funéraire de Toutankhamon. L'occasion de rappeler l'influence de cultes égyptiens sur ce site, déjà signalée à plusieurs reprises à travers d'autres objets : flacon avec sphinx, scarabées et hiéroglyphes, cristal de roche avec gravure de navire aux caractéristiques égyptiennes...

En parallèle des fouilles de ses dernières années dont les découvertes ont mis en évidence, les relations et échanges avec d'importantes villes du pourtour méditerranéen, les travaux se sont concentrés sur la protection, la restauration et l'aménagement du site d'Orthy Petra afin que celui-ci soit accessible au public peu de temps après l'ouverture du Musée d'Eleftherna.

Sources : D. KRUPA : informations recueillies sur place ; Agence Athénienne de Presse ; To Vima ; Ta Nea ; Patris ;Goodnet ; Rethymniotika nea ; Goodnews ; Institut américain d'archéologie ; Département d'Histoire et d'Archéologie de l'Université de Crète.


le site de Pyrgi à Eleftherna
le site de Pyrgi à Eleftherna

ARCHEOLOGIE : les fouilles de Pyrgi à Archea Eleftherna

Eleftherna – RETHYMNON (publié en 2010)
Depuis 1/4 de siècle ce site archéologique, également terrain de travaux pratiques pour les futurs archéologues, est fouillé à la fin de l'été par le Département d'histoire et d'archéologie de l'Université de Crète. Situés sur un petit plateau, les lieux bénéficient d'une défense naturelle, l'unique accès évident se situant du côté de la tour qui a donné son nom à la colline. Pyrgi était la citadelle et l'acropole de la ville antique aux périodes géométrique et archaïque. A l'époque romaine le site a été profondément remanié avec l'apparition de nouvelles constructions. Abandonné peu après le terrible séisme de 365, les lieux ont été réoccupés et fortifiés au VIIe siècle à l'époque paléochrétienne. Une église dont subsistent les ruines a été édifiée sur les fondations d'un édifice romain. Les récentes découvertes et les prochaines fouilles devraient apporter de nouvelles données sur la période comprise entre le VII et le IXe siècle considérée par certains archéologues comme "l'âge des ténèbres de Byzance"...
Sources : D.KRUPA : informations recueillies sur place ; presse locale et régionale (Goodnet ; Rethymniotika Nea...)
Pour en savoir plus sur les fouilles de Pyrgi, consulter le 
site du Département d'Histoire et d'Archéologie de l'Université de Crète (version anglaise : choisir Activities puis Excavation). 




ARCHEOLOGIE : des découvertes et des projets à Eleftherna...

Eleftherna – RETHYMNON (publié en 2009)
Depuis 1985 de nouveaux travaux systématiques ont été entrepris dans tout le secteur par les archéologues de l'Université de Crète. Cette année les découvertes dans la nécropole d'époques proto-géométrique et archaïque située à Orthy Petra ont apporté des éléments nouveaux sur les coutumes funéraires de cette période. Dans ce cimetière, des sépultures avec des pratiques très différentes ont été observées, comprenant des inhumations classiques, des inhumations en pithoi (hautes jarres) et des crémations. Un mystère qui se dévoile petit à petit au fur et à mesure des fouilles ! 
Pour en savoir plus sur les coutumes funéraires à l'époque géométrique consulter l'article en grec : 
"Mystère dans l'ancienne Eleftherna" (To Vima 28/09/2008)
Toutes les découvertes et l'accès aux nombreux sites d'Eleftherna devraient prochainement être mis en valeur. En effet, il est question de réaliser quelques infrastructures et d'aménager un parcours commenté reliant les différents lieux antiques et monuments archéologiques isolés, l'objectif principal étant de faire connaître à tous ces richesses qui vont de la période minoenne jusqu'à un passé beaucoup plus récent. 
Pour en savoir plus sur les projets à Eleftherna, lire l'article, en grec, publié par Ekathimerini le 11/09/08
Cont@ct

Carte fouilles
Derniers échos
Retour à l'accueil

            © 2008-2016 crete.decouverte