CRETE découverte 
Accueil
Derniers échos
Des mini guides sur la Crète
ECHOS DE CRETE ET DE GRECE : Nature
Omalos : porche d'entrée de la grotte Tzani
Omalos : porche d'entrée de la grotte Tzani

Topographie du Honos à Omalos
Topographie du Honos à Omalos

NATURE / GROTTE (φύση / σπήλαιο) : la grotte ponor Tzani

Omalos - Platania et Kantano-Selino - HANIA (publié le 05/02/2014)

Située à l'extrémité nord du polje d'Omalos, la grotte Tzani (1040 m) est également appelée Honos "la perte" car elle draine une grande partie des eaux de la haute plaine. La partie haute de la cavité est connue depuis longtemps et à l'origine de nombreuses légendes.

Cette caverne refuge est également considérée par les anciens comme la demeure de Néréïdes. Ces divinités démoniaques qui prennent l'aspect de jolies jeunes filles et hantent les endroits humides auraient ensorcelé le berger Tzani, un virtuose de Lyra. Si vous tendez l'oreille près de la cavité, vous devriez l'entendre jouer une musique exceptionnelle mais seuls ceux qui voudraient bien suivre son enseignement pourraient devenir alors eux aussi des musiciens hors pair. C'est pour cela que certaines nuits sans lune des joueurs de lyra viennent s'initier à l'entrée de la cavité !

Les premières explorations profondes de la grotte ont seulement été entreprises en 1961 par des spéléologues grecs puis par ceux de la M.J.de Romans (Drôme). La progression souterraine de ces derniers est stoppée en 1964 par les inévitables siphons que l'on trouve dans ce type de réseau. Le point bas se situe à la profondeur de 281 m et le développement est actuellement estimé à près de 3000 m. Longtemps délaissée, malgré quelques expéditions sporadiques grecques et étrangères, la cavité est maintenant devenue une classique pour l'initiation des spéléologues locaux.

Vous pouvez découvrir la cavité, signalée à droite de la route à l'entrée du polje en venant de Hania. Un sentier vous conduit en quelques minutes au porche d'entrée d'environ 20 m de largeur pour une hauteur maxi de 3 m. Le réseau pouvant se mettre en charge, il est fortement déconseillé de s'aventurer dans la cavité au-delà de la partie éclairée par la lumière du jour, la suite de l'exploration étant réservée aux spéléologues aguerris.

Sources : P. FAURE : Fonctions des cavernes crétoises ; J-C BONNEFONT : La Crète : étude morphologique ; R.Maire : La haute montagne calcaire ; D. KRUPA : Rapport de l'expédition spéléologique française « Crète 94 » ; E.O.S Hania

Cont@ct

© 2008-2014 crete.decouverte

Derniers échos
Découvrir les mini guides

Plan du site
Retour à l'accueil