CRETE découverte     


ECHOS DE CRETE ET DE GRECE : Monuments
Heraklion : la forteresse de Koules
Heraklion : la forteresse de Koules


Lion de Saint Marc
Lion de Saint Marc

MONUMENTS (μνημεία) : la forteresse de Koules
HERAKLION 
(publié le 20/06/2011 ; dernière mise à jour le 16 août 2016)

La forteresse de Koules (ou Kastro Koules) est située sur le port vénitien de Candie, l'actuelle Héraklion. Elle a été construite au milieu du XVIe siècle à l'emplacement d'un bâtiment défensif byzantin plus modeste existant lors de la conquête vénitienne. Appelée Castello del Molo, Rocca al Mare, Castello del Mare « fort de la mer » par les Vénitiens, l'édifice à deux étages construit en pierre locale comportait initialement 3 entrées et 26 salles. Les murs épais laissent encore voir à l'extérieur des bas reliefs dont le lion ailé de Saint Marc, emblème de Venise. Les pièces du rez de chaussée étaient réparties en entrepôts alimentaires, dépôts de munitions, prison... et certaines comportaient des ouvertures pour l'emplacement des canons. Une rampe intérieure permettait d'accéder à la terrasse d'où l'on peut voir la mer de 3 côtés. La garnison devant si besoin être autonome, les lieux disposaient également d'un moulin, d'un four... et évidemment d'une chapelle.

Prise par les Turcs, la forteresse a ensuite subi peu de modifications sous l'occupation ottomane. Elle a surtout servi de prison et prit son nom actuel : Koules un dérivé de Su Kulesi signifiant « la tour sur l'eau ». Toutefois, au milieu du XIXe siècle, un nouveau phare, aujourd'hui détruit avait été érigé à l'emplacement de l'ancienne tour dite « à feux » située en haut de la muraille de la face nord-est.

Fortement mise à mal sur ses fondations creusées par la mer depuis de nombreuses années, subissant les phénomènes d'érosion et d'humidité dus à la pluie et au vent avec pour conséquences la désagrégation de la roche, les chutes de pierres et des problèmes de courts-circuits, les soubassements ont été consolidés et l'édifice a fait l'objet d'une restauration complète de 2011 à 2016.

La forteresse accueille maintenant en son sein des expositions et évocations en relation avec son histoire, la Candie vénitienne et son siège, l'emprisonnement par les Ottomans du héros crétois révolutionnaire Ioannis Daskalogianni, les recherches subaquatiques avec leurs lots de découvertes, notamment les résultats d'expéditions de Jacques-Yves Cousteau sur le site du naufrage de la "La Thérèse" et de bien d'autres plongées sur épaves...

Pour en savoir plus, en grec ou en anglais, en ce qui concerne les tarifs, heures et jours d'ouverture mais également trouver des informations complémentaires :
. Lire les pages consacrées à
la forteresse de Koules sur le site Odysseus.

. Effectuer une visite virtuelle de Kastro Koules.

Sources : Ministère grec de la Culture et du Sport ; ville d'Heraklion ; N. FERNANDEZ : l'habitat crétois ;  Archaiologia ; D. KRUPA : notes et comptes rendus de visites en Crète.

Terrasse supérieure de Koules
Terrasse supérieure de Koules
Koules : muraille Nord-Est
Koules : muraille nord-est
Meurtrière à canon
Meurtrière à canon
Cont@ct
   © 2008-2016 Crete.decouverte