CRETE découverte    


ECHOS DE CRETE ET DE GRECE : Monuments

Moni Toplou : vue d'ensemble
Moni Toplou : vue d'ensemble

Monument moderne dédié aux moines résistants
Monument moderne dédié aux moines résistants

Monastère de Toplou : entrée principale
Monastère de Toplou : entrée principale

MONUMENTS (μνημεία ) : Monastère fortifié de Toplou

"Moni Toplou” - Sitia – LASITHI (publié le 10/01/2017)

Le monastère de Toplou, situé à l'extrême nord-est de l'île, est connu pour être l'un des plus riches de l'île. D'après les fresques de la partie la plus ancienne de l'église, il est supposé avoir été construit au XIVe siècle mais sa fondation pourrait bien, d'après certains, remonter au-delà. Le monastère prend son essor au XVe siècle. Détruit en grande partie par un séisme en 1612, il est reconstruit grâce à l'aide des fidèles et la participation de la République de Venise, l'île de Crète étant encore sous son influence à cette époque. Le monastère subit à plusieurs reprises de nouvelles dégradations et des pillages notamment sous l'occupation ottomane où les religieux sont accusés de connivence avec les révolutionnaires crétois. Baptisé initialement Panagia Akrotiriani « Vierge du Cap », le nom de Toplou n'apparaît qu'au XVIIe siècle. Cet appellation est, dans sa version la plus probable, dérivé d'un mot turc signifiant canon et prend son origine d'une petite pièce d'artillerie utilisée par les Vénitiens pour également alerter la population d'un danger imminent.

Le complexe monastique est de nos jours l'un des sites les plus visités de la région. Moyennant un droit d'entrée, il dévoile un ensemble de bâtiments intégrés à l'enceinte fortifiée. L’église actuelle a deux nefs : l'une, plus ancienne, dédiée à la Nativité de la Vierge possédantdes fresques datées du XIVe siècle, et l'autre, construite ultérieurement en l'honneur de Saint-Jean le Théologien. L'important clocher de style renaissance domine un ensemble de bâtiments qui abritent les cellules construites sur plusieurs niveaux, les cuisines, le réfectoire, les réserves... et un musée d’art religieux le « Katholicon » doté d’une collection riche en icônes typiques de l'art crétois byzantin et d’une collection de gravures d’artistes grecs du XVIIe au XIXe siècle. Sur la droite du parc arboré en sortant par la porte principale, un petit tour dans l'ancien moulin à vent permet d'en contempler son mécanisme de broyage. A l'extérieur de l'enceinte, et à l'opposée de l'autre côté de la route se dresse l'église vénitienne de Timios Stavros « la Sainte Croix » paraissant bien petite au regard des immenses éoliennes modernes qui se dressent sur la crête toute proche.

Outre l'aspect monastique, Toplou possède de vastes domaines dont une partie est utilisée pour l'oléiculture et la viticulture. Huile, vin et raki obtenus grâce à un savoir-faire de plusieurs siècles, auxquels vient de s'ajouter plus récemment le miel, sont produits de nos jours selon les principes de l'agriculture biologique et font la réputation de l'appellation « Toplou ». La visite du monastère est donc également l'occasion de prendre connaissance des processus de fabrication et d'une rencontre gustative avec les différents produits.

Malheureusement depuis plusieurs années le nom du monastère revient sur le devant de la scène suite à une prise de décision qui ne fait pas l'unanimité. En effet, il est au centre de débats conflictuels au sein de la communauté crétoise pour avoir cédé une partie de ses terres à un investisseur britannique souhaitant implanter un important complexe touristique dans la région du Cap Sideros.

Renseignements pratiques :

Ouverture : tous les jours de 9 h à 18 h en saison touristique mais uniquement en matinée et fin d'après-midi à d'autres périodes.
Visite libre : participation de 3 € / personne ; panneaux explicatifs en grec et en anglais ; photos interdites dans le musée et l'église.

Tenue correcte et respectueuse exigée
 ; prêt de tissus appropriés, si nécessaire, à l'entrée du site.
Boutiques de souvenirs et de produits locaux ; kafénion pour prendre une collation avec quelques mets traditionnels. 

Dégustation possible à la coopérative viticole en face, en sortant du monastère.

Comment s'y rendre ?

- le monastère de Toplou, situé environ 12 kilomètres (+/- 20 min) à l'est de la ville de Sitia, est accessible en véhicule ;
- en haute saison touristique, certains bus KTEL directs pour la palmeraie de Vaï passent parfois par Toplou (se renseigner à la gare routière de Sitia) ;

- les randonneurs peuvent également rejoindre le monastère en prenant un 
bus KTEL pour Palaikastro. Dans ce cas s'arrêter à l’entrée du village (18 km de Sitia ; +/- ½ h) puis retourner environ 800 m en arrière sur la route de Sitia pour prendre ensuite la piste au nord-ouest qui serpente dans les oliveraies. Elle se dirige en direction du parc éolien situé sur la crête de Lagoufes. Arrivé à proximité du parc, le contourner par l’ouest pour gagner le monastère de Toplou. Compter 1 h 20 à 1 h 30 pour effectuer le parcours de +/- 6 km.

Souces : Ministère grec de la Culture et du Sport ; Eglise orthodoxe de Crète : Metropole de Ierapytna et Sitia ; Municipalité de Sitia ; D. KRUPA : Crète Orientale.

Cour intérieure et cellules
Cour intérieure et cellules
Mécanisme du moulin
Mécanisme du moulin
Eglise de Timios Stavros
Eglise de Timios Stavros
Cont@ct

   © 2008-2017 Crete.decouverte
Accueil