CRETE découverte      


ECHOS DE CRETE ET DE GRECE
Sites archéologiques : Lyktos


Lyttos : vue d'ensemble du site depuis la chapelle d'Agios Georgios
Lyttos : vue d'ensemble du site depuis la chapelle d'Agios Georgios

SITES ARCHEOLOGIQUES (αρχαιολογικοί χώροι) : la cité antique de Lyktos

Xidas – Minoa Pediada – HERAKLION (publié le 17/01/2016)

Lyktos (ou Lyttos) fut une ville d'importance et l'une des plus vieilles cités de Crète au nord-est, dont le port antique était Hersonisos. Elle devint influente et puissante après sa participation à la guerre de Troie. Contestant la suprématie de Knossos, la cité s'engagea au milieu du IVe siècle dans des guerres qui enclenchèrent son déclin puis sa destruction. Reconstruite par la suite, elle dut faire face à l'invasion romaine et subit une nouvelle destruction. Les Romains établirent alors sur ces lieux idéalement situés une nouvelle ville. Les principaux vestiges antiques visibles datent de cette période mais malheureusement une grande partie d'entre eux a été pillée et dispersée dans toute la région au cours des siècles. Par la suite à l'époque byzantine, sur l'un des points hauts près du vaste replat (alt. moyenne 620 m) où se trouve le site, fut érigé au VIIe siècle une citadelle. Les croyants bâtirent également beaucoup plus tard deux édifices religieux : au début du XIVe siècle, la chapelle d'Agios Georgios "Sainte George", puis au XVIIe celle de Timios Stavros "la Sainte Croix". Cette dernière, la plus proche de la route, est construite sur l’emplacement d’une basilique paléochrétienne. Les fouilles effectuées sur tout le site ont révélé différents objets témoignant d'une occupation dès l'époque archaïque et se prolongeant jusqu'à la 1re période byzantine (ou Paléochrétienne). La cité florissante à l'époque romaine, reste renommée pour son bouleuterion, son mur aqueduc et... son vaste théâtre décrit dans le passé par des voyageurs et des érudits mais dont l'emplacement souvent supposé, reste à découvrir. Les pièces importantes trouvées sur le site dont les statues de Trajan et Marc-Aurèle sont déposées au musée d'Heraklion.

Accès au site :

- en véhicule, à partir de Kastelli se diriger vers Kastamonitsa. 3 km plus loin au village de Xidas (également appelé Littos) tourner à gauche pour prendre la direction d'Aski. Le site archéologique de Lyktos, malheureusement un peu envahi par la végétation, se trouve environ 2 km plus loin sur la droite (panneau).
- à pied en suivant "l'itinéraire historique" au départ du Lassithi, de Kastamonitsa, de Xidas ou de Kastelli.

Sources : infos et revues de presse grecques sur l'archéologie et les arts ; municipalité de Minoa Pediada ; D. KRUPA : notes et comptes rendus de visites, d'accompagnements et de séjours en Crète.

Plan de Lyktos d'après Tarameli - 1899
Plan de Lyktos d'après Tarameli - 1899

Sentier des moulins de Littos à Xidas
Sentier des moulins de Littos à Xidas

© 2008-2016 Crete.decouverte
Mur de l'aqueduc romain près de Tichos
Mur de l'aqueduc romain près de Tichos