CRETE découverte    


ECHOS DE CRETE ET DE GRECE
Sites archéologiques

Gortyne : basilique Saint Tite
Gortyne : basilique Saint Tite

Oliveraie monumentale de Gortyne
Oliveraie monumentale de Gortyne

Odéon de Gortyne
Odéon de Gortyne

SITES ARCHEOLOGIQUES (αρχαιολογικοί χώροι) : Gortyne en Mesara
Gortyn – HERAKLION (publié le 13/02/2012)

Le site est situé en Crète centrale, au pied sud-est du massif de l'Ida.
Gortyne (ou Gortys) a été occupé dès le néolithique mais a commencé à prendre de l'importance à la période grecque comme « cité état ». A la période gréco-romaine, la cité devient capitale de la Cyrénaïque, une province romaine qui comprend la Crète et le littoral d'Afrique du Nord. En 59, l'apôtre Paul débarque sur la côte sud. Tite, l'un de ses disciples, fonde en 65, à Gortyne, la première communauté chrétienne et propage le christianisme. Toute la région de la Mesara et particulièrement Gortyne profitent pleinement des connaissances et de l'influence architecturale amenées par l'envahisseur romain. A partir de 395 le christianisme se développe rapidement. C'est à la période byzantine, dite également paléochrétienne, qu'a été fondé l'évêché de Gortyne et que les basiliques ont été érigées.

Le site s'étend sur une vaste superficie. Un plan est généralement distribué, en prenant le billet d'entrée pour la visite touristique. Dans cette première partie, on peut notamment découvrir les restes de l'église de Saint Tite, basilique paléochrétienne cruciforme et les vestiges du théâtre romain dont les murs abritent les tables de lois de Gortyne gravées en dialecte dorien sur des blocs de pierre. Les oliviers imposants des lieux ne doivent pas faire oublier de se rendre en arrière de l'odéon où trône le platane mythologique de Gortyne. Enfin, un petit détour pour découvrir quelques statues antiques s'impose avant une petite promenade archéologique en dehors de l'espace aménagé.
Après la visite touristique, il reste à parcourir les alentours à la recherche des autres monuments de différentes périodes disséminées dans les alentours.

Face à la sortie du site, de l'autre côté de la grande route, emprunter la voie secondaire qui se dirige au sud. Notre regard est immédiatement attiré par un olivier qui grandit avec en son sein une colonne.
Poursuivre ensuite la petite route vers Mitropolis pour découvrir, juste à l'entrée du village, les fondations de la basilique de l'ancienne Gortyne.
Faire ensuite demi-tour, pour prendre les sentes vers le nord-est à travers les oliveraies. C'est dans ce secteur que se trouvent les ruines de thermes romains, du Prétoire (palais du gouverneur romain), de Nymphées (bassins et sanctuaires dédiés aux nymphes), du temple d'Apollon, du sanctuaire des divinités égyptiennes...

Pour en savoir plus :
- consulter ,en grec ou en anglais,
Gortyne sur le site du Ministère Grec de la Culture et du Tourisme.
- découvrir un extrait traduit des lois de Gortyne.
- visiter à proximité le petit labyrinthe.

Autres sources : Eglise orthodoxe de Crète : Métropole de Gortyne et d'Arkadie ; D. KRUPA : notes et comptes rendus de visites, d'accompagnements et de séjours en Crète ; infos et revues de presse grecques sur l'archéologie et les arts ; Patris ; Goodnet.

Tables de lois en boustrophédon
Tables de lois en boustrophédon
Vue d'ensemble du Praetorium de Gortyne
Vue d'ensemble du Praetorium de Gortyne
Temple des divinités égyptiennes
Temple des divinités égyptiennes

Cont@ct


©
2008-2014 Crete.decouverte