CRETE découverte

Accueil

Derniers échos

ECHOS DE CRETE ET DE GRECE : Hydrologie





Inondations du "plateau" du Lasithi  fin février 2015

HYDROLOGIE (υδρολογία) : les crues et les inondations en Crète de plus en plus fréquentes.

(publié le 17/10/2015)

Les changements climatiques affectent la Crète. Force est de constater que nous assistons à une multiplication de phénomènes météorologiques exceptionnels comme les pluies torrentielles. Les inondations qui en résultent, se produisent essentiellement en automne et en hiver. La partie occidentale de l'île est deux fois plus touchée que la partie orientale, les massifs montagneux élevés comme les Levka Ori et l'Ida jouant un rôle prépondérant. Les crues nivales, quant à elles, se produisent essentiellement au début du printemps mais peuvent aussi survenir en hiver lors de radoucissements des températures. Le danger aux abords des cours d'eau et les risques d'inondation sont alors importants. En Crète l'eau ruisselle souvent sur la terre sèche et entraîne des dégâts considérables sur les constructions, résultat d'une urbanisation anarchique et d'un développement touristique tous azimuts. Ces situations dévastatrices font aujourd'hui l'objet d'analyses et d'attentions toutes particulières afin de développer la prévention (cartes des zones susceptibles d'être touchées, entretien du lit des rivières, mise en place de bassins de rétention...) et d'améliorer les prévisions . Les risques peuvent être limités comme c'est le cas sur le bassin versant de la rivière Kiliaris où un dispositif hydrologique et météorologique d'alerte aux crues a été installé permettant ainsi d'anticiper de 72 h, les inondations. Les périodes climatiques agitées et les sécheresses prolongées devenant de plus en plus fréquentes, les scientifiques considèrent que les autorités ne doivent pas sous-estimer ces phénomènes mais prendre rapidement des mesures concrètes et appropriées pour en limiter les effets désastreux.
Sources : TUC : Université technique de Crète ; Direction de la protection civile de Crète ; Ecocrete ; D. KRUPA : Notes et comptes rendus de visites en Crète.


lac artificiel d'Agia aujourd'hui menacé par les pompages
lac artificiel d'Agia aujourd'hui menacé
par les pompages

HYDROLOGIE (υδρολογία) : inquiétudes pour les ressources en eau de l'île
(publié le 24/08/10 ; dernière mise à jour le 07/06/13)

Un nouvel appel au civisme a été lancé pour inviter les usagers à prendre des mesures appropriées pour effectuer des économies d'eau. Les deux dernières années les précipitations s'étaient maintenues à un niveau correct mais les données pluviométriques enregistrées les huit derniers mois annoncent une réduction importante de celles-ci. L'approvisionnement en eau risque donc d'être difficile l'été et des restrictions sont toujours possibles notamment dans la région ouest plus touchée par la sécheresse. En effet, la rareté de l'eau s'intensifie d'une part en raison de précipitations (pluie et neige) moins abondantes durant les autres saisons et d'autre part de températures élevées sur des périodes de plus en plus longues entre le printemps et l'automne. Les économies d'eau sont donc nécessaires même si pour l'instant le niveau des eaux souterraines reste suffisant. En prévention, les contrôles sur les compteurs et les réseaux doivent s'intensifier pour repérer et réduire la durée des fuites. Il reste également à convaincre l'industrie touristique et les voyageurs pour qu'ils prennent également de bonnes résolutions visant à éviter les gaspillages !

Sources grecques : goodnet ; haniotika-nea ; Direction de l'Eau de l'administration décentralisée de la Crète; Institut de l'Olivier et de plantes subtropicales de La Canée

Phaistos, grand conduit de tout-à-l'égout
Phaistos, grand conduit de tout-à-l'égout

ANTHROPOLOGIE / HYDROLOGIE (ανθρωπολογία / υδρολογία) :
La gestion rationnelle des ressources en eau en Crète minoenne : un exemple à suivre !
(dernière mise à jour le 25/11/11)


Force est de constater la grande complexité des systèmes d'exploitation et d'approvisionnement en eau et d'assainissement mis en place par les Minoens. Rien ne saurait manquer : aqueducs, citernes, puits, fontaines, bains, réservoirs de stockage, tuyauteries en céramique, distribution et traitements des eaux, chauffage du sol par canalisation, évacuations des eaux usées (certains drainages sont d'ailleurs toujours fonctionnels)... Même le côté exploitation raisonnée a été pensé avec le stockage des eaux de ruissellements, le creusement de canaux d'irrigation pour les cultures, la régulation du débit d'une rivière, le nettoyage des toilettes et des égouts à l'eau de pluie conçu à partir de canalisations provenant du toit, etc. Un ensemble de technologies et de réflexions avancées au service de toute une société, utilisées il y a près de 4000 ans, et que nous redécouvrons de nos jours.
Sources : Patris ; Ta Nea (2009 à 2011) ; Hydria Project.

Almyros Heraklion résurgence de Gazi
L'Almyros d'Heraklion, résurgence de Gazi

SPELEOLOGIE / HYDROGEOLOGIE (σπηλαιολογία / υδρολογία) : L'almyros « d'Heraklion ».

(dernière mise à jour 06/11/2011)

Cette importante résurgence (8 m3 /s) dont les eaux proviennent du massif de l’Ida, est située en zone côtière au lieu-dit Linoperamata à Gazi. Malheureusement, cette proximité avec la mer rend cette eau saumâtre. Le réseau karstique a toujours été l'objet de beaucoup d'attention afin de trouver des solutions pour capter l'eau de source. En effet, la concentration de la population et la forte activité touristique dans la région d'Heraklion obligent sans cesse les autorités locales à réfléchir à la gestion de l'eau. Plongées souterraines pour mieux connaître le réseau, études scientifiques et projets techniques se sont donc succédés. Depuis 2009 plusieurs campagnes ont été engagées pour nettoyer le site : collecte des déchets et enlèvement des véhicules qui se trouvaient au fond de la résurgence. Plus récemment, des équipes de plongeurs professionnels et de la marine grecque ont repéré et identifié les zones où se trouvaient des munitions datant de l'occupation allemande. Ils ont ensuite récupéré ce matériel de guerre (grenades, obus... ) afin qu'il soit détruit en toute sécurité. L'exploitation de la source va enfin pouvoir se faire dans les meilleures conditions possibles. Les autorités locales affirment qu'elles assureront également la protection de ce patrimoine naturel et qu'elles participeront au maintien de la biodiversité sur l'ensemble de la zone humide.
Quelques infos et photos de plongées à l'Almyros d'Heraklion (plan et coupe de 1991)
Sources grecques : patris ; haniotika-nea ; ecocrete ; goodnet;


Lac de Kournas
Lac de Kournas

HYDROLOGIE (υδρολογία) : la gestion de la demande d'eau, une nécessité immédiate
(mise à jour 04/03/2010)

Economiser l'eau devient un impératif à brève échéance. En raison des conditions météorologiques défavorables, les stockages (citernes, barrages, lac naturel...) et les réserves souterraines ne vont pas suffire pour faire face à une demande croissante surtout l'été : période déficitaire en précipitations. Toutefois, il existe encore à étudier l'exploitation des eaux souterraines qui ressortent sous forme d'eau saumâtre au niveau des Almyros (Georgioupolis, Héraklion et Agios Nikolaos). L'intensification des captages des sources et de stockages sous forme de barrage (Amari, Aposelemis, Plakiotissas, Archanes, Valsamioti...) est dans le meilleur des cas une solution à court terme. Il devient impératif de mener en parallèle une gestion correcte de la demande en eau. Celle-ci passe par une bonne information et la sensibilisation des parties prenantes, un meilleur contrôle pour lutter contre les fuites d'approvisionnement en eau des villes, la surveillance des aquifères en évitant la pollution de surface (épuration, assainissements performants...), la mise en oeuvre de bonnes pratiques dans l'agriculture qui consomme plus de 80% de l'eau (détection des forages illicites, irrigation tardive pour éviter l'évaporation, généralisation du goutte à goutte, etc)... des propositions à prendre en compte!
Sources grecques (2009/2010) : tolmi ; haniotika-nea ; patris ; goodnet ; ecocrete
Pour en savoir plus sur la gestion de l'eau en général.

lac artificiel de Bramania
lac artificiel de Bramania


HYDROLOGIE (υδρολογία) : les Crétois inquiets pour l'avenir et la qualité de leurs ressources en eau.

Les scientifiques alertent depuis déjà quelques temps sur la menace de désertification en Crète suite aux effets des changements climatiques. Si les écologistes ont déjà pris la mesure du phénomène et que les autorités s'empressent de trouver des solutions, c'est maintenant la qualité de l'eau potable qui est en question. En effet, des problèmes de contamination ont été révélés notamment pendant la saison estivale. Une situation qui demande d'une part de prendre des mesures d'urgence de prévention et d'autre part de lutter contre la pollution engendrée par les eaux résiduaires.

Lire l'information du journal de l'environnement : la Grèce en infraction concernant les eaux résiduaires
Sources grecques (2008/2009) : Haniotika Nea ; Aera ; Patris ; Ecocrete.

compteurs en batterie servant au contrôle de la consommation en eau
Contrôle de l'arrosage

HYDROLOGIE (υδρολογία) : des constats alarmants sur le manque d'eau en Grèce

La sécheresse menace la Grèce. L'alerte a été donnée à plusieurs reprises afin que des actions soient engagées pour une meilleure gestion des ressources en eau. L'agriculture, grosse consommatrice, devra dans l'avenir, faire des efforts pour restreindre ses besoins et les particuliers peuvent s'attendre vraisemblablement à des mesures de rationnement...

Quelques infos complémentaires en consultant « lepetitjournal » (2008) :

- Eau potable : vers un rationnement des réserves
-
Sécheresse - L’eau manque en Grèce


Cont@ct

Derniers échos
Retour à l'accueil

                © 2008-2015 Crete.decouverte