CRETE découverte 

Accueil

Découvrir les mini guides

Carte des randonnées, balades, curiosités


Chapelle byzantine d'Agia Ariadni
Chapelle byzantine d'Agia Ariadni



Fléchage du site
Fléchage du site


Sentier de Karfi, vue sur Agia Ariadni,
les poljes du Nissimo et du Lassithi
Sentier de Karfi, vue sur Agia Ariadni, les poljes du Nissimo et du Lassithi

Lassithi Pic de Karfi
Lassithi Pic de Karfi


Karfi : le rocher en forme
de doigts et la mer au loin
Karfi : le rocher en forme de doigts et la mer au loin


Site archéologique de Karfi (Karphi)
Site archéologique de Karfi (Karphi)


Cont@ct

RANDOS, BALADES, CURIOSITES DE CRETE

LASITHI : TZERMIADO - KORIFI KARPHI, ARCHEOLOGICOS CHOROS TZERMIADES "PIC DE KARFI, SITE ARCHEOLOGIQUE"
ΛΑΣΙΘΙ : ΤΖΕΡΜΙΑΔΟ - ΚΟΡΥΦΗ ΚΑΡΦΙ, ΑΡΧΑΙΟΛΟΓΙΚΟΣ ΧΩΡΟΣ


Situation : Au nord du massif du Lasithi ; à Tzermiado, municipalité d’Oropedio Lasithiou « plateau du Lasithi ». Les différents parcours s'effectuent sur les secteurs régionaux du Lasithi et d'Heraklion.

Accès :
- en véhicule, à 29 km de Malia ; 37 km d'Agios Nikolaos, 62 km d'Heraklion.

- en bus, ligne Heraklion / Lasithi ou ligne Malia / Lasithi ; (desserte peu fréquente et variable selon les années, se renseigner auprès de la KTEL).

Altitudes : Tzermiado 820 m ; chapelle d'Agia Ariadni (polje du Nisimo) 890 m ; pic de Karfi 1117 m ;
Krasi 600 m ; Col d'Ambelos 900 m ; Lagou 825 m.

Parcours proposés :
- Tzermiado - polje du Nisimo (chapelle d'Agia Ariadni) = 2,5 km (1 heure aller)
- polje du Nisimo (chapelle d'Agia Ariadni) - pic de Karfi = 1,5 km (1/2 heure aller)
possiblité d'accéder jusqu'au polje du Nisimo en voiture.

Observations : randonnée assez facile - pas d'eau potable, ni ombre sur cette partie de l'itinéraire - montée progressive jusqu'au polje puis sentier plus abrupt - point de vue au sommet du pic de Karfi.

Approche / Descriptif :
Le pic de Karfi (ou Karphi) "clou", vers l'est, avec son dôme arrondi est facilement identifiable depuis le village de Kera, en arrivant par le nord sur le Lasithi. Au col d'Ambelos, connu pour ses moulins à vent, descendre sur le polje puis se diriger vers Tzermiado. A l'entrée du bourg, juste après le centre de soins médicaux, prendre à gauche en direction de la chapelle de Timios Stavros "la Sainte Croix".
Une petite piste bétonnée prend de l'altitude à travers les lapiés avant de déboucher au petit polje de Nisimo.

A l'arrivée au polje laisser cette route et continuer sur la piste carrossable à gauche. A l'embranchement suivant prendre également à gauche jusqu'à la chapelle d'Agia Ariadni où une petite visite s'impose.

Dans le cas où ce trajet s'est effectué en véhicule, c'est ici qu'il faut stationner.

Du "parking" un sentier fléché "Karfi" et balisé (points rouges) passe à droite d'un abri et monte sur le massif. Au cours de la grimpette, on découvre le point d'eau d'Astividero, aménagé dans le sol rocheux. Karfi est enfin atteint au bout d'une demi heure. En haut en arrivant, à droite des rochers en forme de doigts se dresse le sommet de Mikri Koprana. D'ici, la vue panoramique est magnifique sur les villes du nord et la mer de Crète d'un côté, sur le polje de Nisimo et sur celui du Lasithi de l'autre et enfin sur les montagnes de Selena à l'est.

Au pied des curieux rochers, côté sud, et à la base du pic de Karfi, apparaît le site archéologique.

Karfi est un mont sacré et les lieux ont été un refuge pour les Etéocrétois considérés comme les « vrais Crétois ». Ces descendants des Minoens avaient dû fuir lors de l'invasion dorienne. Les ruines du village (maisons, rues pavées, sanctuaire…) sont en partie envahies par la végétation et difficilement identifiables par le visiteur non averti. Les habitants de cette période se ravitaillaient en eau tout près de là, à la source de Vitzelovrysis (ou Vitsilovrysi) 250 m au sud-sud/ouest et à celle d'Astividero sur le flanc est du mont Megali Koprana. Près de ces points d'eau, furent découvertes de petites tombes de type "tholos" ainsi que des objets de différentes périodes.

La promenade peut se prolonger jusqu'au sommet au sud accessible par les sentes et d'où la vue sur le Lasithi et le Nisimo est encore plus prenante. De ce dernier point, revenir en sens inverse est la meilleure solution afin d'éviter de se retrouver dans une végétation agressive et les fortes pentes.

De retour au polje de Nisimo, à la jonction avec la piste bétonnée, il est conseillé de se rendre à la chapelle de Timios Stavros dominant Tzermiado et tout le polje du Lasithi.


Variantes :
l'accès pédestre au pic de Karfi est également possible :

- au départ du village de Krasi, situé sur le versant nord (municipalité de Malia) = 3,5 km avec un dénivelé positif important ; compter un minimum de 2 h 30 aller. Sur la place du village, il existe une carte des sentiers mais le balisage pour trouver ensuite le bon chemin est pratiquement inexistant ou a été démonté.

- depuis le musée de l'Homo Sapiens, sur la route Heraklion / Lasithi = 3,5 km ; 2 h 15 aller.

- à partir du sentier des moulins au col d'Ambelos (balisé avec des points rouges) via le relais téléphonique = 4 km ; 2h 30 aller.

- en empruntant une piste à gauche entre le village de Lagou et celui de Tzermiado = 3 km ; 2 h 15 aller. Un panneau indique l'itinéraire. Il peut permettre de faire une boucle en suivant ensuite le parcours proposé sur le descriptif de la présente fiche mais en sens inverse. Si cette solution est choisie, il faut également effectuer une courte liaison par la route entre le centre de soins médicaux de Tzermiado et le départ du chemin.

Ces différentes possibilités se recoupent sur le versant nord-ouest, au-delà de la ligne de Crète occupée par les ruines de moulins à vent, pour déboucher ensuite au pic de Karfi. Une signalétique pas toujours judicieusement placée, indique les principales directions et les différents sites (Papoura, Karfi...). Papoura, dont il ne subsiste que quelques amoncellements de pierres, fut un village important notamment aux époques géométriques et archaïques.

Attention : respectez et faites respecter les sites archéologiques et les travaux en cours ;
merci également de bien refermer les différentes barrières servant au parcage des bêtes.

Manifestation : à la chapelle d'Agia Ariadni, célébration chaque 18 septembre.

Remarques :
- une partie des découvertes effectuées sur les différents sites est exposée au musée archéologique d'Heraklion ;
- le musée de l'Homo Sapiens (et sa taverne) est une halte qui s'avère décevante !

Ravitaillement : commerces et tavernes à Tzermiado ; tavernes à Ambelos, à Kera et à Krasi sous le platane millénaire.

Hébergement : hôtels et chambres à Tzermiado.


Sources : D. KRUPA : Notes et comptes rendus de visites, d'accompagnements et de séjours en Crète; University of Reading : Karfi revisited ; infos et revues de presse grecques sur l'archéologie et les arts.

(dernière mise à jour le 05/01/2013)


Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif
et ne peuvent engager la responsabilité de l'auteur.