CRETE découverte 
Accueil

Découvrir les mini guides
Carte des visites de grottes
Randonnées, balades, curiosités


Le grand porche d'Agia Sophia
vu depuis la gorge de Topolia
Le grand porche d'Agia Sophia vu depuis la gorge de Topolia


Topographie de la grotte d'Agia Sophia
(A. Petrocheilou "Les grottes de Grèce")
Topographie de la grotte d'Agia Sophia (A. Petrocheilou "Les grottes de Grèce")


Porche d'entrée d'Agia Sofia

Porche d'entrée d'Agia Sofia


Grotte de la Sagesse Divine : concrétions
Grotte de la Sagesse Divine : concrétions

Cont@ct

RANDOS, BALADES, CURIOSITES DE CRETE

TOPOLIA : SPILAIO AGIA SOPHIA "GROTTE DE SAINTE SOPHIE"

ΤΟΠΟΛΙΑ : ΣΠΗΛΑΙΟ ΑΓΙΑ ΣΟΦΙΑ



Synonymes et autres transcriptions : Spilia Agia Sophia - Hagia Sofia - Ayía Sofia - Agia Sofia ;Topolia ; To spilaio tis tou Theou Sofias “la grotte de la Sagesse Divine” το σπήλαιο της του Θεού Σοφίας

Situation : au sud du village de Topolia ; municipalité de Kissamos ; unité régionale d'Hania.

Carte topographique Anavasi 1/100 000 Hania.

Accès : possible en bus KTEL ligne Kastelli Kissamos / Elafonissi ou ligne Hania / Elafonissi. Arrêt à Topolia (12 km de Kastelli – 10 min ; 47 km d'Hania - 50 min) ; desserte peu fréquente sauf en saison touristique.

Altitudes : Topolia 267 m ; Agia Sophia 285 m

Parcours pédestre :  Topolia → départ de l'escalier pour la grotte = 25 min ;

départ de l'escalier → grotte d'Agia Sophia = 10 min à 1/4 h.

Durée de visite de la grotte : compter 1 heure environ

Matériel : un bon éclairage est indispensable pour visualiser les parties dans la pénombre.

Météo locale : Topolia et ses environs

Observations : accès par un escalier aménagé  entrée et visite libre de 8 h à 20 h  aucune difficulté particulière dans la caverne  point de vue imprenable sur les gorges de la rivière Tyflos depuis l'entrée.

Approche / Descriptif :
De Topolia prendre la direction Katsomatados sur environ 2 km. L'escalier d'accès à la grotte démarre à droite en bordure de route peu après le tunnel (panneau et parking).
Un beau porche de 10 m de haut pour 25 m de large donne sur une vaste salle de forme circulaired'environ 70 m de diamètre dont le centre est occupé par un dôme concrétionné. Immédiatement sur la gauche en entrant, accolée à la paroi, la petite chapelle rupestre dédiée à Agia Sophia se dévoile. Le sol est à cet endroit nivelé pour les fidèles et soutenu par des murs bâtis. De nombreux pigeons nichent dans les trous d'une voûte qui atteint 20 m à son point le plus haut. La grotte est ornée destalactites et stalagmites de belles tailles, aux couleurs variées et aux formes expressives. Pour certains à l'imagination débordante, elles évoquent des animaux : chameau, ours... pour d'autres des géants et des nains. Les recoins les plus éloignés, protégés par les barrières naturelles que forment les concrétions restent en grande partie dans l'obscurité. Cette caverne refuge aux différentes périodes fut en outre un lieu de culte parmi les plus fréquentés de Crète.

Archéologie: quelques découvertes de vestiges datés du néolithique (- 5000 ans), des époques hellénique et romaine mais également du Moyen Age y ont été faites. D'après l'archéologue P. Faure, la cavité a probablement été un lieu de culte dans l'Antiquité.

Croyances locales :
- une icône « angélique » venant de Constantinople serait prise dans les concrétions calcaires de la
paroi. Elle aurait été remise par l'empereur Constantin Paléologue à des Crétois venus combattre dans les rangs byzantins.

- l'eau de la caverne passe pour miraculeuse. Il serait impie d'en laisser tomber par terre.
- une "empreinte" dans la calcite ressemblant à celle d'un sabot est identifiée comme appartenant au cheval de St Georges.

Histoire et tradition : au temps de l'occupation vénitienne, les rebelles proscrits pouvaient êtreamnistiés à condition de livrer la tête de l'un des hommes de leur famille. C'est ici que les habitants situent des faits historiques légendaires du milieu du XIVe siècle concernant le révolutionnaire Michel Psaromilingos. Celui-ci aurait demandé à son écuyer de lui trancher la tête pour avoir échoué dans le soulèvement qu'il dirigeait. Avant qu'il n'accomplisse son acte et pour sauver le héros, un parent, le vieil évêque Melchisedech de Kissamos, s'immola alors dans la grotte. Psaromilingos put ainsiremettre une tête aux Vénitiens et sauver la sienne !

Légende : la caverne rejoindrait la citadelle de Polyrinia à 8 km de là !

Manifestations : fête de « la Sagesse Divine » le mardi après Pâques et célébration pour la naissance du Christ le 24 décembre au soir.

Ravitaillement : taverne dans la montée vers la grotte ; petits commerces et taverne à Topolia ; taverne à Katsomatados ; commerces et tavernes à Kastelli Kissamos.

Hébergement : chambres à Katsomatados, à Elos et Kefali ; camping à Nopigia ; hôtels, appartements et chambres à Kastelli Kissamos.


Sources : R. TREUIL : les sites néolithiques de Crète occidentale ; P. FAURE : Fonctions des cavernes crétoises ; Bulletin Bibliographique Spéléologique (Union Internationale de Spéléologie) ; A. PETROCHEILOU : Les grottes de Grèce ; Eglise orthodoxe de Crète : Métropole de Kissamos et Selino ; D. KRUPA : Notes et comptes rendus de visites, d'accompagnements et de séjours en Crète.

(publié en 2009 ; dernière mise à jour le 31/05/2016)


Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif
et ne peuvent engager la responsabilité de l'auteur.

Topolia Grotte d'Agia Sophia pdf

                    ©2008-2018 Crete.decouverte                                                                                     Accueil