CRETE découverte  
Accueil

Derniers échos
ECHOS DE CRETE ET DE GRECE : Paléontologie


PALEONTOLOGIE / PALEOZOOLOGIE (παλαιοντολογία / παλαιοζωολογία) :
la haute plaine de Katharo.

Kritsa – Agios Nikolaos – LASITHI (publié le 16/11/2011 ; dernière mise à jour le 08/12/2014)

Katharo désigne à la fois une dépression karstique d'une altitude moyenne de 1100 m et un ensemble de hameaux situés dans celle-ci dont le plus important, Avdeliako, a pris également par extension le nom de Katharo. Cette haute plaine, perchée au-dessus du polje du Lasithi est un lieu apprécié pour sa tranquillité, la beauté de ses paysages et aussi pour sa fraîcheur en été. Mais ce “ plateau “ crétois est également célèbre dans le milieu de la paléontologie. En effet, des fossiles de mammifères ont été trouvés en bordures de rivière dans les sédiments lacustres du Pléistocène et sont en majorité ceux d'un troupeau d'hippopotames nains. Une découverte paléontologique exceptionnelle avec des squelettes presque complets d'animaux de tous âges. Sur cette plaine qui fut autrefois un polje, les animaux avaient trouvé là un espace de vie naturel et adapté. Les recherches en ce lieu ont également permis d'identifier la présence d'autres herbivores tels que des éléphants nains et des cervidés. Ce site a été remis à l'honneur en juin 2011 lors d'une visite d'éminents paléontologues rassemblés en congrès dans la région. La municipalité d'Agios Nikolaos envisage prochainement des mesures de protection qui pourraient être le prélude à la mise en place d'un musée local de paléontologie.

Sources : D. KRUPA : Crète Orientale ; European Association of Vertebrate Palaeontologists (EAVP) ; Musée d'Histoire Naturelle de Crète ; To Vima science ; Anatoli.

Quelques infos complémentaires sur la haute plaine de Katharo.

Le Mammouth laineux : un lointain cousin de Mammouthakis
Le Mammouth laineux : un lointain cousin de Mamouthakis
PALEONTOLOGIE / PALEOZOOLOGIE (παλαιοντολογία / παλαιοζωολογία) : Dernières découvertes paléontologiques importantes en Crète (mise à jour 27/05/2012)

Après l'identification fin 2011, sur la péninsule de Gramvoussa, d'une tête de dauphin fossilisée dont l'âge est estimé à plus de 5.000.000 d'années, la paléontologie crétoise est de nouveau mise à l'honneur. En effet, un fossile découvert en 1904 au nord de l'Akrotiri que les chercheurs pensaient être celui d'un petit éléphant (Elephas creticus) a finalement été, après de nouvelles recherches et études scientifiques récentes, identifié comme une nouvelle espèce: celle d'un mammouth nain (Mammuthus creticus). Toutefois, il reste encore à déterminer à quelle période vivait "Mamouthakis" comme certains l'ont déjà rebaptisé.

Sources : haniotika nea ; goodnet ; lasithinews ; Muséum d’histoire naturelle de Londres ; Pour en savoir plus lire l'article : “La plus petite espèce de mammouth nain découverte en Crète” du 17 mai 2012 paru dans Futura-Sciences
Poster du Congrès


PALEONTOLOGIE / PALEOZOOLOGIE (παλαιοντολογία / παλαιοζωολογία) :
découverte d'empreintes fossiles de mammifères à Vouves (mise à jour 14/10/2010)

En septembre 2010, lors du Congrès de l'Union des Géologues des Carpathes-Balkans, ont été présentés les résultats d'une étude sur les traces fossilisées d'animaux trouvées l'an dernier près de Vouves. Les empreintes datées de 7 millions d'années sont d'une part celles de sabots de ruminants de grande taille et d'autre part celle d'un carnivore félidé ou plus vraisemblablement d'un ancêtre de la hyène. Cette dernière identification est exceptionnelle car elle est en fait la plus ancienne empreinte fossile d'animal carnivore de Crète mais aussi de Grèce. Le village de Vouves réputé pour avoir le plus vieil olivier de Crète, voire de Grèce pourra également maintenant s'enorgueillir de cette nouvelle découverte !

Sources : Geologica Balcanica : bulletin des géologues des Carpathes-Balkans ; Haniotika-nea ; Patris.

En savoir plus sur Vouves, son musée de l'olive et son vieil olivier 



PALEONTOLOGIE / SPELEOLOGIE (παλαιοντολογία / σπηλαιολογία) :

la grotte de l'éléphant crétois
(mise à jour 19/03/2010)

Cette grotte, découverte lors d'une pêche sous marine en 2000 se situe dans la région de Vamos près du cap Drapanos. L'entrée est à 10 m sous l'eau. Après 40 m de distance, le plongeur émerge dans une salle dont la longueur atteint 120 m pour une largeur qui ne dépasse pas les 25 m. La cavité, en partie immergée, est magnifiquement concrétionnée et renferme un site paléontologique exceptionnel. Différents fossiles y ont été trouvés et notamment celui d'une espèce endémique d'éléphant qui porte maintenant le nom d'Elephas Chaniensis en l'honneur de la région où elle a été identifiée.

Sources grecques : CRETE GEOgraphic N°1 ; Bulletin de la Société Spéléologique de Grèce

Visiter la grotte de l'éléphant crétois en compagnie d'un spéléo plongeur du groupe "La corde" de Dinant 

paléontologie
Paléontologie / paléozoologie


PALEONTOLOGIE / PALEOZOOLOGIE (παλαιοντολογία / παλαιοζωολογία) : 
la Crète, une île riche en fossiles.

Les recherches menées sur place par les scientifiques ont permis à ce jour de repérer plus d'une soixantaine de sites paléontologiques. Le peuplement de la terre crétoise a débuté bien avant qu'elle ne devienne une île et la présence de l'homme est somme toute très récente à l'échelle des temps géologiques. Outre les très nombreux fossiles marins, les différents travaux en paléozoologie ont permis la découverte d'une faune variée (petits mammifères, oiseaux, tortues terrestres et marines, rongeurs...) mais aussi spécifique. En effet, certaines espèces d'animaux (hippopotame, éléphant, cerf...) ont pour caractéristique une petite taille.
Pour en savoir plus :
- lire l'article en anglais d'Alexandra van der Geer, Michael Dermitzakis and John de Vos publié en 2006 sous le titre :
"Crete before the Cretans : the reign of dwarfs"
- découvrir le musée paléontologique de Rethymnon


La plaine  de Katharo où a été découvert l'hippopotamus creutzburgi (hippopotame nain)
La plaine de Katharo où a été découvert l'hippopotamus creutzburgi (hippopotame nain)


MUSEE / PALEONTOLOGIE (
μουσείο / παλαιοντολογία) : 
quelques nouveautés au Musée d'Histoire Naturelle de Crète. 

Les salles d'expositions sont installées depuis début juillet 2008 dans de nouveaux locaux situés en bord de mer à 500 m à l'ouest du port vénitien d'Heraklion. Le musée vient par ailleurs de se voir restituer récemment par le musée de Karlsruhe une importante collection paléontologique composée de nombreux fossiles et notamment ceux d'éléphants, d'hippopotames nains, de cerfs, de girafes, de rhinocéros, de crocodiles... Cette collection d'animaux avait été récoltée et rassemblée par le paléontologue allemand, Siegfried E. Kuss, qui l'avait ensuite transportée dans son pays d'origine.
D'après le site internet du journal Patris (infos juin et novembre 2008) 
Il est bon de rappeler qu'à ce musée, outre le département paléontologie et minéralogie, on peut également découvrir la zoologie, la botanique, l'écologie, l'anthropologie et la géologie.
Pour en savoir plus sur le Musée d'Histoire Naturelle de Crète (version anglaise)

Cont@ct
Derniers échos
Retour à l'accueil
© 2008-2014 crete.decouverte