CRETE découverte  





Gorges de Samaria et Mont Pachnes

Gorge de Samaria et Mont Pachnes



Schéma du Parc de Samaria

schéma des gorges de Samaria



Entrée des gorges à Xyloskalo

entrée des gorges à Xyloskalo



CRETE Samaria Mont Gigilos

CRETE-Samaria-Mont-Gigilos



Mulet à Agios Nikolaos
Mulet à Agios Nikolaos - Samaria



Rivière intermittente en été
rivière intermittente en été


Souvenirs de passage

souvenirs de passage



Pause au village de Samaria

pause à l'entrée de l'ancien village de Samaria



Samaria : plis géologiques vers Sidero portes

Gorge de Samaria : plis géologiques vers Sidero portes



Porte de fer à la sortie du canyon

porte de fer à la sortie du canyon

 

Bas des gorges de Samaria

Bas des gorges de Samaria

Cont@ct

SAMARIA : UNE RANDO INCONTOURNABLE


Cette rando qui est très réputée, s'effectue au sein du massif des Lefka Ori “montagnes blanches” dans une zone déclarée Parc National en 1962 et de nos jours reconnue comme réserve de biosphère UNESCO. Une marche qui nécessite certes un effort, mais peu intense à condition de prendre son temps, d'avoir une bonne condition physique et d'être équipé correctement. Au niveau matériel, un petit sac à dos n'est pas superflu pour transporter une petite collation, une crème solaire, une gourde que l'on pourra remplir aux différents points d'eau et si vous envisagez de faire une baignade à l'arrivée n'oubliez pas d'y glisser votre maillot de bain. De bonnes chaussures fermées à l'avant sont conseillées sur le sentier caillouteux : trop nombreux sont ceux qui partent en sandales et arrivent les pieds blessés. Le chapeau et une paire de lunettes de soleil sont indispensables notamment à la sortie des gorges où le soleil frappe toujours très fort. Enfin, n'oubliez pas que l'entrée amont du Parc se situe en altitude et qu'il y fait donc frais même en été.

ORGANISATION PRATIQUE POUR LA VISITE DES GORGES

Les renseignements donnés ci-dessous concernent plus spécifiquement la saison allant de mai à octobre. 
L' activité touristique pouvant tourner au ralenti à certaines périodes, il faut adapter ses déplacements et réservations en conséquence notamment en consultant les horaires des liaisons bus et / ou ferries (voir informations ci-dessous).

La gorge est généralement ouverte de fin avril à fin octobre avec des variations en fonction des aléas climatiques. Les autorités peuvent aussi en interdire l'accès ponctuellement au cours de la saison. Pour des informations complémentaires à ce sujet consulter : Parc national de Samaria, réglementation concernant l'accès.

Un centre d'information du Parc dédié aux Montagnes Blanches a été inauguré à Xyloskalo fin 2009. Malheureusement l'ouverture de cet espace au grand public reste trop aléatoire en période estivale. Il est donc conseillé d'organiser sa journée au préalable ou de se renseigner auprès de l'agence de gestion par téléphone au 28210 45570.

Se débrouiller par ses propres moyens :

Le parcours s'effectue généralement dans le sens de la descente. Le plus simple est donc de rejoindre la gare routière d'Hania pour prendre les bus locaux qui relient en 1 h 20 environ le polje et le village d'Omalos. Le bus vous dépose en fait 5 km plus loin, au sud du village, à l'entrée du Parc National de Samaria au lieu-dit Xyloskalo " l'escalier de bois ".

Le départ de la première liaison Hania / Omalos a lieu normalement à 6 h 15 en période d'affluence touristique. Une consigne est disponible à la gare routière si vous souhaitez y laisser des bagages.

De la gare routière de Rethymnon vous pouvez également, tôt le matin, rejoindre en bus celle d'Hania mais il ne vous sera pas possible de prendre la première correspondance pour Omalos.

Pour éviter le trop plein de touristes en été vous avez plusieurs solutions :

  • monter à Omalos la veille pour pouvoir commencer la rando dès l'ouverture du Parc le lendemain ;

  • partir tôt le matin d'Hania avec le premier bus et attaquer la descente dès votre arrivée ;

    Ces deux façons permettent d'éviter les pics de chaleur, avec en prime un bon moment pour se rassasier et se baigner avant de prendre le bateau.

  • prendre son temps et arriver à Xyloskalo vers 11 h : le gros de la foule est devant vous. Dans ce dernier cas vous devez effectuer le parcours de façon à pouvoir monter dans le dernier bateau à Agia Roumeli. En haute saison, il est utile de faire votre réservation ferry à la gare routière pour vous assurer d'une place sur celui-ci.

  • Une autre solution consiste à réserver à l'avance une chambre à Agia Roumeli pour y passer la nuit et n'effectuer le trajet retour seulement le jour suivant.

Si vous vous rendez en voiture à Omalos (43 km de Hania), vous ne pourrez récupérer votre véhicule que le lendemain sauf à faire un aller-retour par les gorges dans la journée. En effet, il n'y a pas de bus d'Hania pour Omalos en fin d'après-midi.

Le retour le plus classique à partir d'Agia Roumeli consiste à rejoindre Hora Sfakion en ferry. Vous pouvez acheter vos billets bateaux sur place. A Hora Sfakion, dans le haut à la sortie du village, vous reprenez ensuite un bus pour Hania. Le dernier bus attend normalement l'arrivée du dernier ferry.

Si vous retournez sur Rethymnon avec les transports locaux, inutile d'aller jusqu'à Hania mais prenez votre correspondance à Vrysses.

Des liaisons en bus pour Omalos (Xyloskalo), tôt le matin, existent aussi en haute saison touristique  notamment depuis Palaiohora (56 km) et Sougia (46 km). Ces deux villages sont également desservis par un service de ferries. (voir informations bus et ferries ci-dessous).

Utiliser les services d'un hôtel ou d'une agence :

Des propositions d'excursions à Samaria, avec ou sans guide, sont faites au départ de différents hôtels. Un bus vous y récupère à un horaire fixé et vous ramène à celui-ci. Le coût de cette excursion est généralement important et il vous faudra en plus supporter les interminables arrêts pour prendre et déposer les autres clients.

Les agences locales organisent également ce type de prestation avec un avantage souvent loin d'être négligeable, celui d'être meilleur marché.

Attention, plus vous serez à l'Est de l'île, plus le coût de l'excursion sera élevé et le trajet long et fatigant (3 à 4 h aller et 3 à 4 h retour) ! Notez également qu'avec les transferts par bus touristiques, vous ferez certes les gorges mais souvent au moment de forte affluence.

Méfiez-vous des prestataires trop bon marché. Vérifiez que tous les coûts sont bien inclus (billet d'entrée dans le Parc National, ferry...)

Visiter uniquement la partie aval :

Plusieurs lieux de départs sont possibles en bateau, à partir de la période de basses eaux : depuis Hora Sfakion / Loutro ou Palaiohora / Sougia.

Dans ce cas, vous commencez par parcourir la partie la moins plaisante car peu ombragée d'environ 2 km entre Agia Roumeli et l'ancien village en ruine à l'entrée du Parc près duquel se trouve la billetterie. Vous devrez ensuite remonter d'au moins autant dans les gorges pour arriver à la première porte de fer. Le dénivelé jusque là reste assez faible puisqu'il avoisine seulement les 100 m et le trajet aller-retour est d'environ 8 km.

En saison, les visiteurs fatigués peuvent emprunter un minibus privé payant qui assure la navette entre la sortie de la gorge et Agia Roumeli.

Informations sur les liaisons journalières et les horaires :

Avertissement : il peut arriver, par gros temps, que les ferries ne puissent pas prendre la mer et vous obligent donc à rester sur place.

Fréquentation touristique :

Depuis quelques années, Samaria n'est plus dans le Top 5 des sites touristiques crétois les plus visités bien que son exploitation connaisse encore un certain succès populaire.

Le nombre des visiteurs annuels de plus de 130 000 au début des années 80 a augmenté progressivement pour approcher début 90 la barre des 300 000. Par la suite, la fréquentation n'a cessé de décroître pour avoisiner à nouveau en 2010 les 130 000. Une baisse qui s'est poursuivie en 2011 puis en 2012 où elle a atteint son niveau le plus bas avec 112 500 visiteurs. Depuis 2013 la chute du nombre d'entrée semble enrayée et la situation s'est améliorée pour atteindre un peu plus de 147 500 personnes en 2016.
La saison d'été reste la plus chargée et tout particulièrement le mois d'août. Des pointes dépassant le millier de visiteurs peuvent être enregistrées certaines journées.


OMALOS / AGIA ROUMELI : TO FARANGI TIS SAMARIAS
" LA GORGE DE SAMARIA "

ΟΜΑΛΟΥ / ΑΓΙΑ ΡΟΥΜΕΛΗ : ΤΟ ΦΑΡΑΓΓΙ ΤΗΣ ΣΑΜΑΡΙΑΣ


Situation :
au sud du village d'Omalos sur le polje du même nom ; municipalité de Sfakia ;
unité régionale d'Hania ;
Cartes topographiques Anavasi : 1/30 000 Samaria-Sougia et 1/100 000 Hania.

Altitudes : Omalos (Xyloskalo 1250 m) ; Agios Nikolaos 650 m ; village de Samaria 350 m ; Agia Roumeli au niveau de la mer.

Longueur du parcours : Omalos (Xyloskalo) - Agia Roumeli = 15 km (4 à 6 heures)

Météo : à l'entrée supérieure de la gorge ; dans la gorge au village de Samaria

Observations : le départ du sentier offre, au sud, un point de vue exceptionnel sur les monts Gigilos (1964 m) et Volakias (2116 m). L'entrée située dans un Parc National est payante pour les + de 15 ans (5 € ; ½ tarif accordé aux étudiants) - rando sportive "ouverte" en principe de mai à octobre (attention dangereuse à d'autres périodes) – ombragée en partie par la végétation et les parois du canyon parcours aménagé avec de nombreux points d'eau potable, des aires de repos, des toilettes, des poubelles, des téléphones et un poste de secours avec aire de stationnement pour hélicoptère dans l'ancien village de Samaria – rivière intermittente Agia Roumeli, le village au débouché des gorges n'est accessible qu'à pied ou en bateau.

Accès : outre Xyloskalo, il existe deux autres passages un peu plus sauvages dont l'accès est réservé aux habitués: Poria au nord-est du départ classique et Linoseli au sud/sud-ouest.

Balisage : côté orientation, le parcours touristique est très bien tracé, aménagé et fléché et ne nécessite donc ni carte ni boussole... De plus, pour renseigner les randonneurs, on trouvera de nombreux panneaux indiquant la distance parcourue, ou restant à parcourir (suivant le sens de randonnée choisi).

Descriptif : après la longue descente aménagée de Xyloskalo, un dénivelé d'environ 600 m dans les forêts de pins et cyprès, on arrive à la belle chapelle d'Agios Nikolaos. A partir de là, le sentier balisé en partie ombragé par des platanes d'Orient longe les berges de la rivière. Celle-ci est intermittente, avec encore quelques cascatelles et des laisses d'eau en été. Le sentier et les abords sont aménagés et entretenus par des saisonniers. Pour la sécurité des randonneurs, le personnel du Parc patrouille et stationne en différents points des gorges, notamment à l'ancien village de Samaria. Ces personnes assurent entre autres une aide en cas de besoin et sont assistées par des ambulances locales à 4 pattes de type mulet ! Il est demandé aux visiteurs de protéger le site en restant sur le sentier balisé, de s'arrêter uniquement dans les zones réservées à cet effet, de respecter la nature... Il est en outre interdit de fumer, de faire du feu, de bivouaquer... La région d'Omalos est un site protégé où faune et flore restent exceptionnelles et dans lequel vit encore le fameux Kri-kri "chèvre sauvage crétoise" (Capra aegagrus cretica). Après l'ancien village de Samaria, les gorges s'encaissent et sont caractérisées par 3 passages étroits appelés Sideroportes " les portes de fer ". La plus impressionnante mais aussi la dernière vers l'aval ne mesure guère plus de 3 m de large par endroits. Au-delà, l'itinéraire se poursuit encore sur 2 km jusqu'au cabanon de contrôle qui marque la fin des gorges proprement dites.
Il ne reste plus qu'à rejoindre le port ferry à environ 2 km. Ce n'est pas la partie la plus plaisante car située à l'embouchure de la rivière, l'ombre y est totalement absente. Aussi les visiteurs fatigués pourront s'offrir, à certaines périodes, les services d'un minibus privé qui les ramènera au port d'Agia Roumeli.

Parcours géomorphologique :
Omalos est un vaste effondrement triangulaire de 2,5 km de côté, entouré de reliefs karstiques avec des altitudes prenant de l'importance en allant du nord (vers 1400 m) en direction du sud / sud-est (vers 2000 m).Une grande partie des eaux du polje est drainée vers le Honos
"la perte" où elles disparaissent sous terre. Cette grotte ponor appelée également Tzani est située au nord du hameau, à droite de la route en venant d'Hania. Les eaux récoltées ressortent essentiellement aux sources de la Meskla près du village du même nom.

L'extrême sud-est du polje donne accès à Xyloskalo et à Samaria. Les visiteurs peuvent alors découvrir en face en direction du sud le Mont Gigilos (1964 m) formé des roches les plus anciennes de l'île. Le surcreusement de la gorge en trait de scie sur une ancienne vallée déjà profonde, résulte de facteurs morphologiques exceptionnels et d'une forte érosion notamment due aux précipitations abondantes de la région.
Légèrement en amont du village de Samaria, au moment où la gorge prend une direction nord / sud, l'encaissement et la fracturation deviennent plus importants. A partir de là et jusqu'à Agia Roumeli, de
nombreux canyons, souvent suspendus, débouchent tant en rive droite qu'en rive gauche. Au niveau du village de Samaria, la dénivellation arrive à son maximum entre le sommet Volakias 2116 m à l'ouest et le lit de la rivière à 325 m. De nombreuses sources à faible débit coulent à la base du canyon. La plus importante est celle de Kefalovryssa (alt 300 m) à mi-chemin entre le villlage de Samaria et celui d'Agia Roumeli. Les terrains schisteux affleurent au fond de la gorge et vers l'aval, quelques roches comportent des plissements remarquables. Le surcreusement caractéristique du canyon inférieur au lieu-dit Portes atteint 150 m (Sideroportes étant l'appellation touristique).

A Agia Roumeli, le long du bord de mer, des dunes témoignent d'une intense érosion éolienne côtière. Tout le rebord méridional des Lefka Ori
est formé par un immense escalier de failles suivant la bande côtière. Ce flanc sud très abrupt est entaillé par les canyons impressionnants appelés "farangia" (farangi au singulier) qu'il est facile d'apercevoir le long de la côte depuis les ferries.

Sources spécialisées :
Association Française de Karstologie ; Fédération Française de Spéléologie ; Institute of Geology and Mineral Exploration (Grèce)

Avertissement : Attention, l'entrée dans le Parc est contrôlée et autorisée uniquement de 6h à 16 h. Le bivouac y est absolument interdit. Conservez donc votre billet car il vous sera demandé à la sortie du Parc.

Remarques : ces gorges passent pour les plus longues d'Europe. Les guides et prospectus annoncent 18 km de traversée, mais ceci ne semble pas refléter la réalité car le parcours donné par le Parc lui-même est de 12,8 km. Pour comparaison, les gorges du Verdon en France sont estimées à 20 km pour un parcours sur sentier d'environ 16 km. Mais surtout n'en dites rien aux Crétois sous peine de briser un mythe !
Certains randonneurs préfèrent effectuer la montée des gorges d'Agia Roumeli à Omalos pour pouvoir profiter des passages les plus étroits du canyon sans la foule. L'ombrage et les nombreux aménagements réalisés, le permettent en effet sans une trop grande difficulté malgré le dénivelé. Compter alors entre 6 et 7 h pour parcourir l'itinéraire dans ce sens.

Aires de pique-nique (distances depuis Xyloskalos) :

- à 4 km, près de la chapelle d'Agios Nikolaos
- à 7 km, dans l'ancien village de Samaria

- à 10 km, près de la chapelle Metamorphosis
" Transfiguration du Christ ".

Ravitaillements : tavernes à Omalos ; petits commerces (épiceries, boissons et souvenirs) à l'entrée et à la sortie du Parc ; tavernes à Agia Roumeli, Palaiohora, Sougia et Hora Sfakion.

Hébergements : pavillon touristique avec quelques chambres à Xyloskalo ; pensions, chambres et hôtels à Omalos ; refuge gardé de Kallergi (1680 m) appartenant à l'E.O.S., le "club alpin grec" à 1 h environ de l'entrée des gorges. Hôtels, chambres et pensions à Agia Roumeli, Palaiohora , Sougia et Hora Sfakion.

Sources : Direction des forêts d'Hania ; Unité régionale d'Hania ; Municipalité de Sfakia ; Région Crète ; Ambassade de Grèce ; Programme des Nations Unies pour l'environnement

(publié en 2009 ; dernière mise à jour le 13 avril 2017)


Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif et ne peuvent engager la
responsabilité de l'auteur. (Les dates, tarifs et horaires peuvent quant à eux être susceptibles de changements)



Carte des randonnées, balades, curiosités
Découvrir les mini guides
Retour à l'accueil
                          © 2008-2017 Crete.decouverte